/weekend
Navigation

La carrière de Suzanne Clément en cinq photos souvenirs

Chaque semaine dans son cahier Weekend, Le Journal vous présente des moments marquants de la carrière d’un artiste, par le biais de quelques photos souvenirs.

ART-STAT-RADIO-CANADA
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Les débuts

ART-STAT-RADIO-CANADA
Photo d’archives

Il y a plus de 25 ans, Suzanne Clément s’apprêtait à monter sur les planches du théâtre de La Marjolaine à Eastman, dans Un village de fou. C’était en 1996 et la comédienne de 26 ans s’inquiétait à l’époque de manquer de rôles. Force est de constater qu’elle n’avait aucune raison de s’inquiéter. Elle jouera dans plus de 80 pièces, films et séries télé en carrière. 

Très demandée

ART-STAT-RADIO-CANADA
Photo d’archives

Une comédienne choyée de 28 ans, en 1998. Sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal cinq ans plus tôt, on la voyait au théâtre, au cinéma et surtout à la télé. Après avoir joué dans Watatatow à Radio-Canada, elle interprétait la fille de Michel Forget et Louise Turcot dans la comédie de TVA Les machos

Le vent dans les voiles

ART-STAT-RADIO-CANADA
Photo d'archives

En 2001. Après avoir été dirigée au cinéma par Robert Lepage (Le confessionnal) et par Serge Denoncourt au théâtre, puis remarquée par le grand public dans le téléroman de Radio-Canada Sous le signe du lion aux côtés de Jacques Godin, la comédienne de 31 ans cumulait les beaux rôles. 

Rôles marquants

ART-STAT-RADIO-CANADA
Photo d'archives

Avec le comédien Éric Bernier qui jouait Martin, le meilleur ami de Sophie, cette mère monoparentale moderne, drôle et désordonnée, dans Les hauts et les bas de Sophie Paquin de l’auteur Richard Blaimert, diffusée dès 2006 à Radio-Canada. Viendront plusieurs autres importants rôles, notamment celui de Shandy dans Unité 9

Récompensée

ART-STAT-RADIO-CANADA
Photo d'archives

Aux galas des prix Gémeaux de 2007 et 2008 (photo) Suzanne Clément rafla le prix du meilleur premier rôle comédie, grâce à son personnage titre de la série Les hauts et les bas de Sophie Paquin. Elle remporta plusieurs prix d’interprétation en carrière, notamment à Cannes et Namur, pour ses rôles dans les films de Xavier Dolan Mommy et Laurence Anyways.


  • Suzanne Clément incarne l’urgentologue Emmanuelle St-Cyr à l’hôpital Saint-Vincent, une cheffe solide, mais secouée par la mort tragique de son conjoint, dans la nouvelle quotidienne Stat. Un rôle pivot exigeant avec une présence constante à l’écran. Aux côtés de Patrick Labbé, Geneviève Schmidt et Stéphane Rousseau. Du lundi au jeudi 19 h sur Ici télé.
  • La comédienne est du thriller L’origine du mal de Sébastien Marnier, une production France/Québec récemment présentée à la Mostra de Venise et au TIFF. Un rôle troublant, celle de détenue d’une prison pour femmes. La trame sonore est de Pierre Lapointe. En salle au Québec début 2023.
  • Après plusieurs années en France où elle a joué dans plusieurs séries et films, Suzanne Clément est revenue s’installer au Québec, après le décès de son père l’an dernier. Parmi les longs métrages tournés en France, mentionnons Raoul Taburin (2018) aux côtés de Benoît Poelvoorde, ainsi que Les fantasmes (2021) aux côtés de Monica Bellucci, Carole Bouquet et Karin Viard.
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.