/maisonextra
Navigation

Les coulisses de l'immobilier: le financement hypothécaire, un sprint stressant de 14 jours

Coup d'oeil sur cet article

Ce reportage a été réalisé en partenariat avec le courtier immobilier Pierre-Olivier Vear.


L’offre d’achat faite sur la propriété qui les a charmée a été acceptée! Les futurs propriétaires s’apprêtent à célébrer, mais juste avant, ils doivent remplir la condition de financement.

Pour traverser sereinement ce processus de financement qui, selon plusieurs, s’avère le moment le plus stressant d’une transaction immobilière, la préparation est de mise! Celle-ci commence par l’obtention d’une préautorisation hypothécaire avant même d’entamer la recherche d’une propriété.

«Ce n’est pas la même chose qu’une demande complète de financement. Lors de la préautorisation, l’institution financière établit la capacité d’emprunt de l’acheteur, en lui indiquant le montant auquel il pourrait avoir accès. À ce stade-ci, il n’y a pas de vérification du dossier de crédit, ni des documents concernant la propriété convoitée», explique Pierre-Olivier Vear, courtier immobilier RE/MAX 1er CHOIX.

Pierre-Olivier Vear, courtier immobilier RE/MAX 1er CHOIX
PHOTO COURTOISIE, MIKE SICKINI
Pierre-Olivier Vear, courtier immobilier RE/MAX 1er CHOIX

En tenant compte de ses revenus, de ses dépenses actuelles et celles entourant son déménagement à venir, de son rythme de vie, de ses autres projets, etc., l’acheteur détermine ensuite s’il souhaite atteindre la limite autorisée de sa capacité d’emprunt ou s’il privilégiera une propriété à coût moindre afin de conserver une certaine qualité de vie. C’est du cas par cas, explique M. Vear.

Les taux hypothécaires actuels nourriront aussi sa réflexion. Pour une hypothèque de 300 000$, la hausse des taux représente plus ou moins 500$ par mois de différence, comparativement à la même date l’an dernier. Un montant qui influence grandement le budget.

Engagement financier requis

Avec sa préautorisation en main, l’acheteur aura donc une longueur d’avance au moment où, à la suite d’une promesse d’achat acceptée, une preuve de financement sera requise dans un délai fixé (souvent de 14 jours). Il sera bien préparé pour trouver un engagement hypothécaire qui respecte le montant de l’emprunt, le taux d’intérêt maximal à ne pas dépasser, la durée maximale de l’amortissement et le terme minimum requis, tel qu’indiqués dans la promesse d’achat.

PHOTO COURTOISIE, MIKE SICKINI

«Quatorze jours, ça paraît long, mais ça passe vite. C’est pourquoi la préparation des documents et l’obtention d’une préautorisation financière sont des étapes primordiales qui font gagner du temps et de l’argent, surtout dans un marché qui va aussi vite qu’aujourd’hui», indique M. Vear.

L’analyste au dossier souhaitera alors consulter des preuves de revenus (talon de paie et rapport d’impôt récents, etc.), toutes les informations relatives à la nouvelle propriété, ainsi que les preuves de mise de fonds pouvant provenir d’un REER, d’un compte de banque ou d’un prêt familial par exemple.

De plus, si le prêt n’est pas assuré par la SCHL en raison d’une mise de fonds supérieure à 20% de la valeur de la propriété, la banque enverra alors un professionnel estimer la valeur de celle-ci, ce qui peut prendre quelques jours. 

Un «sprint»

Voilà pourquoi on compare le processus de financement à une course contre la montre. Le vendeur, excité d’avoir accepté une offre d’achat, a hâte de conclure la vente et pourrait perdre confiance en l’acheteur si les démarches se prolongeaient. L’acheteur, pour sa part, ne veut pas voir la maison de ses rêves lui glisser entre les doigts en raison d’un délai non respecté. Tout réside donc dans la préparation.

PHOTO COURTOISIE, MIKE SICKINI

Au bout du délai fixé, si l’acheteur n’a pas obtenu sa preuve de financement, il pourrait demander une prolongation de délai au vendeur. Par contre, dans un marché aussi favorable aux vendeurs, celui-ci pourrait très bien avoir un second acheteur en attente... Il serait donc dommage de perdre la maison de ses rêves pour un manque de préparation. Une préautorisation mène à une approbation bancaire rapide le moment venu.

À la recherche d’une maison? Soyez prêts!

Pour plus d’informations, l’Équipe PO Vear met à la disposition de tous un formulaire pour obtenir le rapport d'évaluation marchande de votre propriété.


Regardez le segment Les coulisses de l'immobilier avec Pierre-Olivier Vear dans l’émission Pleins feux sur Québec, à TVA.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.