/news/elections
Navigation

La CAQ pourrait ravir l’Est-du-Québec au PQ

Coup d'oeil sur cet article

Alors que le Parti Québécois compte sur l’Est-du-Québec afin de survivre, la Coalition Avenir Québec pourrait y faire plusieurs gains, selon un sondage Synopsis. Les chefs des deux formations s’y croiseront aujourd’hui en raison de l’ouragan Fiona.

• À lire aussi: TLMEP: le PQ vise l'opposition officielle  

• À lire aussi: Dernière semaine de campagne: un dernier blitz avant les élections

• À lire aussi: Quel est le principal défi de chaque chef en cette fin de parcours?

La formation de François Legault récolte 44% des intentions de vote dans l’Est-du-Québec, selon un sondage Synopsis Recherche Marketing, réaliser pour le compte de la CAQ. Le PQ de Paul St-Pierre-Plamondon est loin derrière avec 23%.  

Le coup de sonde évolutif a été réalisé du 28 août au 24 septembre 2022 auprès de 424 résidents du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et de la Côte-Nord. 

Les répondants ont été recrutés via des panels en ligne et l'étude a été menée en ligne.    

Québec solidaire y récolte 17 % des intentions de vote. Les conservateurs obtiennent 11% et les libéraux un maigre 3 %.  

De plus, 46% des personnes sondées estiment que François Legault ferait le meilleur premier ministre. 

Visite dans l’Est

Le chef de la CAQ sera d’ailleurs dans l’est du Québec ce lundi. Il fera un premier arrêt aux Îles-de-la-Madeleine pour constater les dégâts laissés par l’ouragan Fiona. Il avait néanmoins déjà prévu s’y rendre. Il fera également un arrêt à Gaspé.  

Le PQ ne semble toutefois pas vouloir se laisser faire. Soufflé par sa performance au débat des chefs et remis de ses symptômes grippaux, le leader du Parti Québécois s’envolera aussi aux Îles-de-la-Madeleine pour rencontrer les sinistrés meurtris par l’ouragan Fiona. 

Courses serrées

La course pourrait notamment être très serrée dans plusieurs comtés de l’Est-du-Québec.  

Selon les projections de Québec 125, le député sortant du PQ Joël Arseneau est au coude-à-coude avec le candidat de la CAQ et maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre.  

Le chef péquiste assure que sa visite aux Îles est utile et qu’il ne s’agit pas d’une guerre d’image entre le PQ et la CAQ  

«Lorsque c’est ton propre député dans ton équipe et qu’il est responsable de la coordination, c’est identifier où on peut être utile (...) de manière à ce que notre député du Parti Québécois soit soutenu par l’ensemble du Parti Québécois», a-t-il affirmé. «Lorsqu’il y a un sinistre, tout le monde met la main à la pâte.» 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux