/lifestyle/columnists
Navigation

La générosité a parfois, sinon toujours, sa raison d’être

Coup d'oeil sur cet article

Je voudrais commenter les propos du monsieur de 72 ans qui était à la recherche d’une compagne de vie et qui s’offusquait que les femmes avec lesquelles il avait accepté d’aller au restaurant pour faire connaissance se sentaient vexées parce qu’il souhaitait séparer la facture avec elles. J’imagine que c’est sans doute une affaire de génération, et peut-être aussi de culture. Mais quand un homme est vraiment intéressé par une femme, ne devrait-il pas aussi vouloir lui manifester un peu de générosité ?

Dans ma façon de voir les choses, je pense que l’idéal pour une première rencontre, c’est de convier une femme à prendre un café. Ce n’est pas une grosse dépense en matière de déboursé, et ça devrait suffire pour voir s’il y a ou non du potentiel pour la suite des choses. Le resto, on garde ça en banque quand on est sur du solide.

Je suis cependant d’accord avec lui sur certains aspects de la difficulté de rencontrer quelqu’un quand on avance en âge. Moi qui arrive près de la soixantaine, j’ai bien tenté de sortir de ma solitude, mais mes tentatives sur le net m’ont, comme lui, énormément déçu. Tout ça pour ça ! Peut-être suis-je trop exigeant ? 

DT

Je partage votre suggestion, bien que je sois de la mouvance qui prône le partage de la facture lors d’une rencontre exploratoire de ce type.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.