/misc
Navigation

Question de l'urne: PSPP a raison

Coup d'oeil sur cet article

Il y a un aveu implicite dans l’appel qu’a lancé Paul St-Pierre Plamondon dimanche soir.

Le pouvoir semble bien lointain pour le Parti Québécois.

Mais en faisant de la question de l’urne «Est-ce qu’on doit donner le pouvoir absolu à François Legault?», il a mis le doigt sur un enjeu central de cette élection.

Dysfonctionnel

À moins d’une semaine du vote, donc, la question se pose.

Avec 37 % des appuis, la Coalition avenir Québec mérite-t-elle 78 % des sièges à l’Assemblée nationale?

Inversement, la division du vote d’opposition justifie-t-elle qu’un parti comme le PQ ou le Parti conservateur ait à peine 1 ou 2 % des sièges avec 15 % des appuis populaires? Ou que le militantisme de la gauche solidaire soit cruellement sous-représenté?

C’est ce profond déséquilibre qui accélère la baisse de la participation électorale. La triste sensation d’un vote gaspillé.

  • Écoutez la rencontre Latraverse – Dumont diffusée chaque jour en direct 17 h via QUB radio :

La vraie bataille

On a beaucoup défini cette campagne comme la «bataille de l’Opposition». Face à une victoire assurée de la CAQ, quel parti allait rafler la couronne de l’Opposition officielle?

L’enjeu est plus large.

La vraie bataille est de savoir si les électeurs céderont au cynisme d’une élection dont l’issue semble décidée d’avance.

Dans des courses serrées comme dans le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie, ou encore dans des circonscriptions où la victoire de la CAQ est tenue pour acquise, combien d’électeurs ne se donneront pas la peine de se déplacer?

Quand on pense, que depuis 20 ans, systématiquement moins de 75 % des électeurs se sont prévalus de leur droit de vote, la question est existentielle pour notre démocratie.

Car dans une démocratie, le gage de débats, de réflexions perpétuelles sur l’évolution de la société. Elle est surtout un rempart contre l’arrogance du pouvoir.

À 2 % d’appuis derrière QS, le PQ peut rêver de sortir de la marginalité où on l’avait cantonné.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.