/news/elections
Navigation

Un candidat en fauteuil roulant pour Climat Québec

Coup d'oeil sur cet article

Trystan Martel fait campagne dans Arthabaska, dans le Centre-du-Québec, sous la bannière de Climat Québec, le parti fondé par l'ex-cheffe du Bloc québécois et ministre péquiste Martine Ouellet.

TVA Nouvelles l'a rencontré mardi au centre-ville de Victoriaville. «Ce n’est pas évident d’aller à la rencontre des gens, il y a encore de nombreux endroits inaccessibles en fauteuil routant. C’est encore plus difficile quand on fait partie d’une formation politique qui n’est pas connue», a mentionné le jeune homme de 23 ans.

«L’Assemblée nationale, c’est un endroit où il devrait y avoir des gens qui représentent toute la société. Quand je vois qu’il n’y a aucun élu à mobilité réduite, pour moi c’est un problème», a-t-il expliqué.

Il veut donner une voix aux personnes ayant des limitations physiques, mais ses convictions politiques vont beaucoup plus loin. Évidemment l'environnement est au cœur de son programme, tout comme l'éducation: «Les enseignants sont surchargés. Tout le travail qu’on leur demande à l’extérieur de la classe, c’est beaucoup trop, il faut réduire ça», a-t-il précisé.

Trystan Martel est réaliste, son objectif durant cette campagne électorale est de se faire connaitre pour peut-être avoir des chances de devenir député dans quatre ans. Mais il rêve quand même d’entendre le Victoriavillois d’origine Pierre Bruneau annoncer sa victoire le 3 octobre prochain.

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux