/news/elections
Navigation

Une candidate de la CAQ signe une pétition réclamant de «taxer massivement la richesse»

Une candidate de la CAQ signe une pétition réclamant de «taxer massivement la richesse»
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

La candidate de la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans Rimouski a signé une pétition réclamant la fin des énergies fossiles d’ici 2030 et la taxation massive des richesses pour réinvestir dans les programmes sociaux, avant de nuancer sa position quelques jours plus tard.

• À lire aussi: Même si ce n’est pas une priorité, un Québec souverain serait «viable», selon Legault

• À lire aussi: La souveraineté sera aussi la question de l’urne, dit PSPP

Maïté Blanchette Vézina a pris part à une manifestation contre les changements climatiques le 23 septembre dernier, à Rimouski. Le même jour, les candidats de la CAQ qui s’étaient rendus à la marche pour le climat à Montréal ont été chassés par des militants qui les ont invités à «s’engager» ou à «décâlisser».

Mme Blanchette Vézina, elle, a choisi de s’engager. Elle a signé une pétition exigeant de «bannir les énergies fossiles d’ici 2030» et de «taxer massivement la richesse et réinvestir massivement dans les services publics et les programmes sociaux».

  • Écoutez l'édito de Richard Martineau diffusé chaque jour en direct 8h45 via QUB radio :

«Je comprends les deux revendications et je m’engage à les faire appliquer, respecter et à faire tout ce qu'il y a en mon pouvoir pour freiner les changements climatiques», peut-on lire dans le texte de la pétition, juste au-dessus de la signature de la candidate caquiste.

La pétition signée par Maïté Blanchette-Vézina, candidate de la CAQ dans Rimouski.
Photo courtoisie
La pétition signée par Maïté Blanchette-Vézina, candidate de la CAQ dans Rimouski.

Ces revendications ne s’accordent pas tout à fait avec les propositions mises de l’avant par le parti de François Legault. Loin de vouloir «taxer les richesses», le premier ministre sortant a promis des baisses d’impôt de 2,5% d’ici 2032, et il critique à chaque détour les «taxes orange» de Québec solidaire.

Et si la CAQ promet en effet des investissements considérables dans la transition énergétique, François Legault maintient plutôt que le Québec pourrait atteindre la carboneutralité en 2050, soit vingt ans plus tard que ce qui est revendiqué dans la pétition.

Consensus

Appelé à expliquer pourquoi la candidate a signé ce document, le parti a fait savoir par l’entremise d’une attachée de presse que Mme Blanchette Vézina a ainsi voulu «exprimer son accord avec les grands objectifs de [la] manifestation» du 23 septembre.

«La candidate adhère à l’idée d’une mobilisation pour lutter contre les changements climatiques et contre les inégalités sociales [...]. Elle prône toutefois une approche pragmatique pour atteindre ces objectifs», a-t-on ajouté en son nom.

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux