/news/elections
Navigation

Déclarations caquistes sur l’immigration: des propos «dangereux», dit Anglade

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | La cheffe libérale a vivement réagi, mercredi, aux propos de Jean Boulet et François Legault sur l’immigration.  

• À lire aussi: Jean Boulet «disqualifié» du poste de ministre de l’Immigration, dit Legault

• À lire aussi: Français: «Suicidaire» d’accueillir plus de 50 000 immigrants par an pour la nation Québécoise, selon Legault

Une déclaration du ministre sortant de l’Immigration datant de la semaine dernière a mis le feu aux poudres. 

Jean Boulet a affirmé que 80% des immigrants «ne travaillent pas, ne parlent pas français, ou n’adhèrent pas aux valeurs de la société québécoise», lors d’un débat en Mauricie le 21 septembre dernier. Il s’est défendu en disant «avoir mal exprimé sa pensée». 

  • Écoutez la rencontre Lisée - Mulcair avec Martineau diffusée chaque jour en direct 8h50 via QUB radio :

Au moment où cette déclaration faisait surface mercredi matin, le premier ministre François Legault affirmait que hausser les seuils au-delà de 50 000 nouveaux arrivants par année serait «suicidaire». 

Le point de presse de Dominique Anglade, qui devait aborder l’enjeu de la pénurie de main-d’œuvre, a été presque entièrement consacré à ses réactions aux propos de l’équipe caquiste. 

La cheffe libérale a notamment dénoncé l’emploi du mot «suicidaire» par le premier ministre. «Après les deux jours qu’on vient de passer à parler de Amélie Champagne, je trouve le mot particulièrement mal choisi et avec un manque flagrant d’empathie», a-t-elle lancé en référence au suicide d’une jeune fille atteinte de la maladie de Lyme qui défraie la manchette. 

Rassembler

De passage dans la région de Québec, Mme Anglade a pris l’exemple des candidats libéraux issus de la diversité, présents derrière elle, pour appeler les Québécois à se «rassembler». Depuis plusieurs semaines, elle accuse François Legault de chercher à diviser les citoyens, notamment autour de l’immigration. 

Quant aux excuses de Jean Boulet, elle n’y croit pas. «Il a fait ces commentaires le 21 septembre et aujourd’hui il se réveille pour s’excuser... ça ne passe pas. Je veux dire, c’est ridicule pis c’est assez, là, les excuses», a-t-elle déclaré. 

Elles déplorent à la fois les déclarations de MM. Legault et Boulet. «Ce sont des propos qui sont dangereux parce qu’ils alimentent la peur de l’autre, ils divisent les Québécois, ils sont faux, en plus», dit-elle. 

«Ils font mal, parce qu’on est en train de dire à des gens, des enfants d’immigrants, des immigrants, des gens de plusieurs générations, des gens qui sont peut-être de six générations et qui ont décidé d’épouser quelqu’un qui vient d’ailleurs également... À toutes ces personnes-là, au fond on vient leur dire : ben finalement, la personne avec laquelle tu es, la personne que tu es, ben, peut-être qu’elle ne fitte pas vraiment au Québec», a-t-elle ajouté.   

Devant l’accumulation des propos négatifs du chef caquiste sur l’immigration, la cheffe libérale estime qu’on ne peut plus y voir un simple dérapage. «Quand on est rendu à avoir utilisé tous ces mots-là, ce n’est plus des erreurs. C’est des choix délibérés que tu fais. Il fait délibérément le choix de la fermeture. Il fait délibérément le choix de la division», estime-t-elle. 

Legault fait «diversion»

Plus tard en après-midi, Mme Anglade est revenue à la charge pour accuser François Legault de faire diversion en utilisant les propos de son ministre.  

«François Legault ne peut pas se cacher derrière Jean Boulet parce que lui-même a tenu des propos qui sont de la même nature que ceux de Jean Boulet», affirme-t-elle.  

La sortie du chef caquiste, estime-t-elle, servait à éviter de discuter de son propre bilan économique, notamment en matière de pénurie de main-d’œuvre, alors qu’il se présentait devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. «Au lieu de parler de ces enjeux-là, il a tenu les propos qu’il a tenus par rapport à l’immigration», note-t-elle.  

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux