/world/guerre-en-ukraine
Navigation

La «voleuse de mari» ukrainienne arrêtée par la police; fin de son idylle avec le Britannique

La «voleuse de mari» ukrainienne arrêtée par la police; fin de son idylle avec le Britannique
Instagram

Coup d'oeil sur cet article

La jeune ukrainienne de 22 ans accusée d’avoir «volé» le mari d’une femme britannique alors qu’elle était hébergée dans leur appartement en mai a été arrêtée par la police samedi soir.  

Sofiia Karkadym et Tony Garnett se sont fréquentés pendant quatre mois. L’homme s’était séparé de son épouse et mère de ses enfants pour se mettre en couple avec la jeune réfugiée. 

Le couple, très amoureux au départ, avait fait les manchettes en Grande-Bretagne, plusieurs qualifiant la jeune femme de «voleuse de mari». Ils se disaient néanmoins très heureux. La relation a pris une tournure explosive et Garnett a mis fin à celle-ci, et a jeté Sofiia Karkadym à la rue. 

La «voleuse de mari» ukrainienne arrêtée par la police; fin de son idylle avec le Britannique
Instagram

Celle-ci l’a supplié de la reprendre en retournant à son domicile, ce qu’elle n’avait pas le droit de faire. Une vidéo la montrant se faisant arrêter samedi a été diffusée par le Daily Mail. 

«Je t’aime Tony», entend-on sur les images. Il a toutefois refusé d’ouvrir la porte. Ce sont les voisins qui ont appelé la police en raison du bruit, alors qu’elle s’est mise à frapper à coups de pied dans la porte sans arrêt. 

La femme s’est enfuie à l’arrivée des policiers et ceux-ci l’ont finalement retrouvée cachée dans des buissons. 

Après avoir été emmenée pour interrogatoire, l’Ukrainienne a été libérée sans être accusée. Elle aurait dit aux policiers qu'elle souhaitait retourner en Ukraine pour retrouver sa famille. 

Son visa, qui lui a permis d'obtenir le statut de réfugiée d'urgence pendant six mois, expire dans quelques semaines.

«C'est la tempête parfaite. Son visa est expiré et elle n'a rien ici dans ce pays. Elle n'est plus avec moi et elle n'a aucune raison de rester. Je ne voulais pas qu'elle soit accusée de quoi que ce soit. Je pense qu'elle a traversé beaucoup de choses et il faut au moins sympathiser avec le fait qu'elle vient d'un pays qui a été envahi», a expliqué son ex amoureux au Mail Online. 

«J'ai quitté Lorna et mes deux enfants pour elle, et j'ai fait tous les efforts supplémentaires que j'ai pu pour l'aider à nous garder ensemble. J'ai travaillé si dur pour que cette relation fonctionne. Je savais que nous aurions l’air d’imbéciles si nous rompions parce que nous avons un profil médiatique et toute l'attention qui a été portée sur nous à la télévision et sur Internet.»

Tony Garnett a déclaré que son ex-amoureuse consommait de l’alcool de façon excessive, et qu’elle n’aimait pas qu’il priorise ses filles, et non leur relation. Ainsi, la jeune femme qui voulait avoir des enfants a été déçue d’apprendre que Tony Garnett était vasectomisé. 

Un mur poignardé

Garnett a raconté comment les choses avaient atteint un point critique samedi soir lorsqu'elle aurait poignardé à plusieurs reprises un mur avec un couteau dans leur maison louée après s'être saoulée alors qu’ils fêtaient leur 30e anniversaire.

Lorna Garnett a réagi à la nouvelle de la séparation de son ancien partenaire de sa petite amie ukrainienne en disant qu’elle ne souhaite plus jamais le revoir. 

«Je savais que cela se terminerait par un désastre pour eux, je ne pensais tout simplement pas que cela arriverait après seulement quatre mois», rapporte le Sun. 

«Il ne peut pas me voir à cause d'une ordonnance restrictive et il n'a pas vu les enfants, mais il est difficile de ressentir de la sympathie», ajoute-t-elle.

«Il n'y a aucune partie d'elle qui veut qu'il revienne, il a tout gâché», a ajouté un de ses amis. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.