/news/elections
Navigation

QS propose une importante hausse des prestations d’aide sociale

QS propose une importante hausse des prestations d’aide sociale
MARC-ANDRÉ GAGNON/JOURNAL DE QUÉBEC/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Un gouvernement solidaire investirait près de 1,5 milliard $ par année pour bonifier de 300$ par mois les prestations d’aide sociale.

• À lire aussi: Gabriel Nadeau-Dubois dénonce le «discours ratatiné et peureux» de la CAQ sur l’immigration

• À lire aussi: Jean Boulet «disqualifié» du poste de ministre de l’Immigration, dit Legault  

• À lire aussi: Déclarations caquistes sur l’immigration: des propos «dangereux», dit Anglade

La prestation de base augmenterait ainsi de 45%, passant de 756$ à 1056$ par mois, a expliqué Gabriel Nadeau-Dubois mercredi matin, de passage à Sherbrooke pour la quatrième fois depuis le début de la campagne électorale.

«Imaginez-vous payer un loyer, un téléphone, des vêtements, un appartement, une épicerie avec 726$ par mois. C’est impossible de vivre dignement avec 726$ par mois», a lancé le co-porte-parole de Québec solidaire (QS).

La mise en œuvre de cette mesure serait «un premier pas vers un Québec sans pauvreté», a estimé Gabriel Nadeau-Dubois, qui convient néanmoins «qu’il va rester du travail à faire».

  • Écoutez la rencontre Lisée - Mulcair avec Martineau diffusée chaque jour en direct 8h50 via QUB radio :

«À long terme, l'objectif, c'est que tout le monde au Québec soit capable de répondre à ses besoins de base, a-t-il souligné. On ne prétend pas qu'aujourd'hui on va régler 100% du problème, mais le plan qu'on propose est ambitieux puis il nous permet de faire un gros pas dans la bonne direction.»

À l’heure actuelle, les prestations d’aide sociale pour les gens qui sont considérés aptes au travail répondraient à environ 40% des besoins de base, a fait valoir M. Nadeau-Dubois. Selon lui, la bonification que propose Québec solidaire permettrait de couvrir «à peu près 60%» de ces besoins.

M. Nadeau-Dubois a également réitéré l’engagement de son parti de hausser le salaire minimum à 18$ de l’heure. Un gouvernement solidaire mettrait en place un programme de soutien de 625 millions $ sur quatre ans pour amortir l’impact de cette augmentation sur les petites entreprises.

Enfin, le parti mettrait sur pied une enveloppe de 290 millions $ par année afin de soutenir le milieu communautaire.

Le Collectif pour un Québec sans pauvreté trouve «intéressantes» et «substantielles» les propositions de Québec solidaire.

«Enfin un parti qui daigne proposer quelque chose aux personnes assistées sociales, s’est réjouie Virginie Larivière, porte-parole de l’organisation. Le Collectif aimerait également savoir ce que proposent les autres partis.»  

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux