/news/elections
Navigation

Jean Boulet a dit «tout haut» ce que des élus caquistes «pensent tout bas», croit GND

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Par ses «propos inacceptables» sur l’immigration, Jean Boulet n’a fait que dire «tout haut ce que bien des candidats et des élus caquistes pensent tout bas», croit Gabriel Nadeau-Dubois, qui accuse François Legault d’essayer de faire diversion.

• À lire aussi: «On ne peut pas définir ce que j’ai fait pendant 4 ans sur une clip de 20 secondes», dit Jean Boulet

• À lire aussi: Éric Duhaime «ne comprend pas» que Jean Boulet soit encore candidat

C’est d’ailleurs ce qui explique pourquoi François Legault conservera M. Boulet parmi ses candidats, a avancé le co-porte-parole de Québec solidaire en revenant sur les déclarations du ministre de l’Immigration qui ont soulevé l’indignation, hier. 

«Je suis convaincu que M. Legault va conserver la candidature de M. Boulet», a prédit M. Nadeau-Dubois. 

Le candidat solidaire dans Maurice-Richard, Haroun Bouazzi, lors d'un point de presse avec le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, devant l’école Sophie-Barat, où ils se sont engagés à allonger 1,6 milliard de plus pour retaper les écoles vétustes du Québec
Photo Marc-André Gagnon
Le candidat solidaire dans Maurice-Richard, Haroun Bouazzi, lors d'un point de presse avec le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, devant l’école Sophie-Barat, où ils se sont engagés à allonger 1,6 milliard de plus pour retaper les écoles vétustes du Québec

«M. Boulet a offert la version la plus corsée du même discours qu’est celui de François Legault depuis le début de la campagne électorale. C’était encore plus maladroit, mais sur le fond, M. Boulet a tenu essentiellement le même discours que François Legault, a-t-il observé. Alors pourquoi François Legault l’enlèverait de son équipe?» 

Sans aller jusqu’à demander sa démission, à trois jours de l’élection, Gabriel Nadeau-Dubois juge, lui aussi, que Jean Boulet s’est disqualifié du poste de ministre de l’Immigration, comme l’a affirmé le premier ministre sortant. 

«Je pense qu’il n’a pas sa place comme ministre de l’Immigration. C’est clair, absolument évident. Pour une fois, je suis d’accord avec François Legault», a dit le co-porte-parole de Québec solidaire (QS). 

«Complices» du racisme systémique

M. Nadeau-Dubois constate par ailleurs que la déclaration maladroite de Jean Boulet a porté ombrage à celle que François Legault lui-même a faite en affirmant qu’il serait «suicidaire» pour la nation québécoise d’augmenter les seuils d’immigration. 

Pour le leader solidaire, ces propos sont pourtant aussi «divisifs» et «inacceptables». «Quand François Legault tient des propos comme ça, il affaiblit l’identité québécoise, a martelé M. Nadeau-Dubois. Il affaiblit la cohésion sociale parce qu’il y a des milliers de jeunes issus de l’immigration qui veulent faire partie du Québec.» 

Selon le candidat solidaire dans Maurice-Richard, Haroun Bouazzi, les propos de MM. Boulet et Legault «participent aux inégalités au Québec». 

«Plutôt que de combattre le racisme systémique, on s’en fait son complice», a déclaré M. Bouazzi lors d’un point de presse avec M. Nadeau-Dubois. 

«Nous, on va combattre le racisme systémique, on va faire en sorte que chacun ait sa place», a fait valoir le candidat de QS. 

«François Legault tente de faire diversion avec l’immigration. Moi, je pense que ça ne fonctionnera pas», a analysé M. Nadeau-Dubois. 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux