/news/elections
Navigation

Impliquée même si elle ne peut pas voter: la politique dans le sang à 17 ans

Impliquée même si elle ne peut pas voter: la politique dans le sang à 17 ans
Émilie Parent-Bouchard / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Elle n’a pas encore le droit de vote, mais la politique la passionne assurément. À 17 ans, participant déjà très activement à la vie démocratique, elle se retrouve dans une position de choix dans sa première campagne électorale. 

• À lire aussi: Arsenic à Rouyn-Noranda: «C’est pas aussi dramatique que certains le disent» –François Legault

• À lire aussi: Rouyn-Noranda: le syndicat de la Fonderie Horne appelle au calme

Après la corvée des pancartes électorales du début de campagne, Mishka Caldwell-Pichette fait maintenant du porte-à-porte avec le candidat péquiste dans Rouyn-Noranda–Témiscamingue, Jean-François Vachon, et l’accompagne lors de débats.

«Au départ je travaillais avec Jean-François et il y avait des rumeurs selon les lesquelles il allait se présenter, nous a confié Mishka lorsque nous l’avons rencontrée. Et en blague il me disait qu’il allait me recruter comme directrice de campagne. Finalement, j’ai un plus petit rôle, mais je suis là souvent et je pense que j’amène quelque chose de beau à l’équipe, une jeunesse.»

Le candidat continue toutefois, toujours à la blague de la désigner comme sa «directrice de campagne», ne tarissant pas d’éloges lorsqu’il parle d’elle.

«Elle m’impressionne parce qu’elle est allumée et elle participe. Elle donne des bons trucs aux décisions et elle amène de l’énergie, assure Jean-François Vachon. Elle peut changer d’idée, aller pour n’importe quel parti, même devenir conservatrice, ce n’est pas grave. L’important c’est juste qu’elle découvre la politique et qu’elle ait du plaisir.»

Il la voit même déjà, toujours un peu à la blague, sur les rangs pour la prochaine élection.

Autres implications

En plus de son implication dans la campagne électorale, Mishka Caldwell-Pichette apporte son aide à ses collègues étudiants au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue comme monitrice au centre d’aide en français écrit, s’implique au sein du conseil d’administration de l’organisme transpartisan Citoyenneté Jeunesse et travaille au bureau de circonscription du député bloquiste, Sébastien Lemire, qui dit qu’elle «dépasse largement les attentes».

En lui permettant de travailler avec son équipe de comté, le député estime qu’il redonne ainsi au suivant, lui qui a vécu une expérience similaire avec son prédécesseur, Pierre Brien, au début des années 2000.

«[Quand je me suis présenté] 20 ans après, j’avais une bonne idée où je m’en allais. La politique, c’est passionnant quand tu as accès à ça», souligne Sébastien Lemire.

«Je me dirige probablement vers un baccalauréat en relations internationales et droit international parce que je trouve que c’est beau la politique au Québec et au Canada, mais j’aimerais ça voir ce que ça donne à l’échelle mondiale, dit-elle. Et peut-être après aller en sciences politiques.»

Pas de limite, donc, pour la jeune femme qui pourrait théoriquement aspirer à la Maison-Blanche puisqu’elle est née au Colorado.

«Il faut avoir habité là depuis au moins 14 ans et il y a peu de chances que je retourne habiter aux États-Unis, précise-t-elle, toutefois. Mais au Québec, sans nécessairement aspirer à devenir première ministre ou députée, je trouve ça intéressant d’être derrière tout ça. J’ai aussi participé à une simulation parlementaire [à l’Assemblée nationale] en secondaire 4. Sans nécessairement y aspirer, c’est sûr que j’aimerais y retourner et peut-être en faire mon métier plus tard.»

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux