/sports/hockey/canadiens
Navigation

Canadien contre les Jets: Kaiden Guhle, un pas de plus

Le défenseur gagne encore des points à son deuxième match préparatoire

Coup d'oeil sur cet article

On peut déjà préparer la plaque avec le numéro 21 et le nom de Kaiden Guhle pour le vestiaire du Canadien. Dans un revers de 4 à 3 contre les Jets de Winnipeg, le choix de premier tour du Canadien en 2020 a marqué un but, il a décoché quatre tirs et distribué sept mises en échec. 

• À lire aussi: Adam Nicholas, le professeur du Canadien

• À lire aussi: Canadien: le développement, une question de confiance et de passion

• À lire aussi: CH: Pierre-Luc Dubois et les Jets s’amènent en ville

S’il y a des prédictions plus périlleuses que celle d’offrir un poste à Guhle à la ligne bleue du CH pour le début de la saison, David Savard a corroboré cette affirmation en parlant de son partenaire pour ce match face aux Jets. 

« Tu vois son talent, il a un potentiel vraiment élevé, mais tu peux déjà constater son impact, a noté Savard. Il a encore plus de confiance qu’au camp de l’an dernier. Il réussit de beaux jeux, il fait de bonnes passes et il joue avec assurance. Il n’a pas peur de fabriquer des jeux. Il a aussi réalisé de bonnes mises en échec. »

« Sur son but, il a rapidement lu le jeu et il n’a jamais hésité, a-t-il continué. Je trouve ça agréable de le voir jouer. Il pourrait ressentir beaucoup de pression sur ses épaules, mais ce n’est pas le cas. Il joue comme s’il était encore dans la Ligue junior de l’Ouest tellement il a confiance en lui. »

Depuis le début de ce camp, Guhle a clairement une longueur d’avance sur les autres jeunes loups de la brigade défensive. 

Une malchance

Pour un simple match préparatoire et malgré des gradins assez dégarnis, il régnait une belle ambiance en troisième période. Brendan Gallagher et Cole Caufield ont tour à tour déjoué Arvid Holm pour procurer une avance de 3 à 2 aux locaux. 

Mais les Jets ont trouvé une façon de rebondir. Ils y sont parvenus en grande partie grâce à Evgenii Dadonov. L’ancien des Golden Knights de Vegas a cafouillé en perdant la rondelle à la sortie de son territoire sur le but égalisateur de Brad Lambert, un choix de premier tour au dernier encan. 

Dadonov s’est également retrouvé au cœur de l’action pour le but gagnant. Nate Schmidt a décoché un tir sur le bâton du numéro 63 pour déjouer Cayden Primeau. Sur ce jeu, ce n’était pas une erreur de sa part. 

« Oui, c’était de la malchance, a affirmé Dadonov en finissant de manger sa banane dans le vestiaire du Tricolore. Je voulais faire le bon jeu, je me suis placé dans la ligne du tir, mais la rondelle a bondi pour trouver son chemin. J’ai brisé mon bâton, ça fait partie du hockey. »

À l’attaque, Caufield a encore une fois été très dynamique, surtout en supériorité numérique. Il a déjà deux buts après deux matchs préparatoires. 

Le petit numéro 22 a visiblement l’intention de poursuivre sur sa lancée de fin de saison avec Martin St-Louis derrière le banc. 

Ce qu’on a remarqué... 

DE MIEUX EN MIEUX

Assez timide à sa première rencontre préparatoire sous les couleurs du CH, Kirby Dach est sorti de sa coquille face aux Jets. Il a obtenu une passe sur le but de Kaiden Guhle en première période, mais il a surtout connu de bonnes présences au centre de Cole Caufield et Emil Heineman.


LE CALME DE TRUDEAU

William Trudeau n’a toujours pas paraphé un premier contrat professionnel avec le Canadien, mais il se donne les arguments pour y arriver. Très bon au tournoi des recrues à Buffalo, le choix de quatrième tour au repêchage de 2021 a encore joué avec aplomb à son premier match préparatoire. À cinq contre cinq, il se retrouvait à la droite de Mattias Norlinder.


VISITE EXPÉDITIVE

Pierre-Luc Dubois n’a probablement pas pigé le bon numéro. Si les Mark Scheifele, Blake Wheeler, Nikolaj Ehlers, Kyle Connor, Josh Morrissey et Connor Hellebuyck ont reçu congé, Dubois s’est tapé le voyage en direction de Montréal. Les Jets ont fait le trajet du Manitoba vers le Québec le jour même. Et il rentrait à Winnipeg immédiatement après le match.


DVORAK PART EN LION

C’était un simple match préparatoire, mais Christian Dvorak a passé son premier examen. Il a gagné ses mises en jeu (54 %), il a bien travaillé au centre de Evgenii Dadonov et Brendan Gallagher et il a participé aux deux buts en supériorité numérique en troisième période.

4
3
Première période
1-Mon: Kaiden Guhle (1) (Dach) 5:15
2-Wpg: Evan Polei (1) (Lambert, Stenlund) 11:05
Punitions: Heinola (Wpg) 3:10, Dubois (Wpg) 8:21, Polei (Wpg) 19:18
Deuxième période
3-Wpg: Cole Maier (1) (Malott, Kovacevic) 14:26
Punitions: Capobianco (Wpg) 4:31, Heineman (Mon) 8:32, Trudeau (Mon) 11:52, Savard (Mon) 18:39
Troisième période
4-Mon: Brendan Gallagher (1) (Caufield, Dvorak) AN-10:08
5-Mon: Cole Caufield (2) (Gallagher, Dvorak) AN-11:48
6-Wpg: Brad Lambert (1) (Sans aide) 16:31
7-Wpg: Nate Schmidt (1) (Samberg, Reichel) 19:42
Punitions: Capobianco (Wpg) 3:30, Dach (Mon) 8:20, Stanley (Wpg) 8:20, Capobianco (Wpg) (doumin) 8:55, Polei (Wpg) 15:06, Guhle (Mon) 16:00
Tirs au but
Winnipeg 9 - 10 - 7 - 26 Montréal 5 - 5 - 16 - 26
Gardiens:
Wpg: David Rittich et Arvid Holm (en 3e période) (G, 1-0-0), Mon: Jake Allen et Cayden Primeau (à 10:35 de la 2e période) (P, 0-2-0)
Avantages numériques:
Wpg: 0 en 4, Mon: 2 en 8
Arbitres:
Marc Joannette, Cody Beach
Juges de lignes:
Jonny Murray, Jonathan Deschamps
ASSISTANCE:
17 327

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.