/finance/news
Navigation

Requalification des travailleurs: aucune idée si le programme a fonctionné après plus de 100 M$ dépensés

Le ministère de Jean Boulet ignore si les participants au PARAF ont amélioré leur sort

Requalification des travailleurs: aucune idée si le programme a fonctionné après plus de 100 M$ dépensés
Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Malgré des millions investis dans la formation pour requalifier les travailleurs, le ministère du Travail de Jean Boulet ne sait pas si les participants de son programme-vedette se sont vraiment trouvé un meilleur emploi.

• À lire aussi: Des travailleurs à la recherche d’une vie meilleure

• À lire aussi: Une des aides à la formation pourrait survivre à la crise

«J’ai été suivre le cours en installation de revêtements souples. J’ai été dans le domaine, et je me suis rendu compte que ce n’était pas pour moi», confie Marilou Gosselin, une serveuse de 33 ans revenue en restauration.

Marilou Gosselin est ravie d’avoir obtenu un diplôme d’études professionnelles (DEP) en construction grâce au Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation (PARAF). Cependant, elle a, depuis, préféré retourner travailler dans un restaurant Pacini.
Photo Chantal Poirier
Marilou Gosselin est ravie d’avoir obtenu un diplôme d’études professionnelles (DEP) en construction grâce au Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation (PARAF). Cependant, elle a, depuis, préféré retourner travailler dans un restaurant Pacini.

«J’ai aimé faire la formation, mais ce sont plus les conditions de la construction qui ne me convenaient pas», explique-t-elle.

Comme elle, plus de 20 599 Québécois ont participé au Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation (PARAF), assorti d’un chèque de 500 $ par semaine, pour avoir un nouveau diplôme ces deux dernières années.

Ce programme pour lequel 103 millions de dollars ont déjà été dépensés était l’un des éléments clés du plan de 3,4 milliards de dollars pour contrer le manque d’effectifs qualifiés, annoncé en grande pompe par le gouvernement Legault en novembre 2021.

  • Écoutez le segment économique d'Yves Daoust diffusé chaque jour en direct 9 h 35 via QUB radio :

Info «pas disponible»

Le hic, c’est que le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) ne sait pas encore si les personnes qui ont participé au programme travaillent ou non dans leur nouveau domaine d’emploi.

«Actuellement, cette information n’est pas disponible», a reconnu au Journal la porte-parole du MTESS, Catherine Poulin, qui travaille à la mise en place d’un tel suivi.

Malgré cela, on estime que le PARAF est un «succès» parce que 75,8 % des participants travaillaient quelque part 12 semaines après leur formation.

Une utilité incertaine

Pour Saidatou Dicko, professeure de sciences comptables à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), le fait que Québec soit incapable de mesurer le succès du programme suscite des interrogations. 

«Peut-être qu’ils n’ont pas assez d’employés pour suivre l’évolution du programme et sa réussite?» se demande-t-elle à voix haute.

«L’indicateur de mesure lui-même pose problème, car on ne sait pas s’ils sont en emploi dans leur domaine de reconversion ou non», analyse l’experte.

Même chose pour Michel Séguin, professeur en éthique de l’UQAM.

«Si l’objectif était que les gens travaillent, c’est réussi. Si c’était d’aller dans des secteurs en particulier, ça reste à voir. Peut-être que le programme n’était pas nécessaire?» s’interroge-t-il.

Jeudi, le cabinet du ministre du Travail sortant, Jean Boulet, n’a pas été en mesure de fournir des explications au Journal.

Québec a aussi mis sur pied le Programme pour la requalification et l’accompagnement en technologies de l’information et des communications (PRATIC) auquel plus de 6564 personnes ont participé depuis juillet 2021.

Les deux grands programmes de Québec destinés à favoriser les réorientations de carrière

Le PARAF, Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation

  • Coût : 114 M$ (103 M$ déjà dépensés)
  • Nombre de participants : 20 599

Le PRATIC, Programme pour la requalification et l’accompagnement en technologies de l’information et des communications

  • Coût : 100 M$ 60 M$ déjà dépensés)
  • Nombre de participants : 6564

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.