/news/society
Navigation

Pensionnats autochtones: la divulgation des dossiers en suspens réclamée par des bibliothèques

Pensionnats autochtones: la divulgation des dossiers en suspens réclamée par des bibliothèques
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La divulgation publique complète des dossiers concernant les pensionnats autochtones a été réclamée par la Fédération canadienne des associations de bibliothèques (FCAB-CFLA) à la veille de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation au Canada. 

• À lire aussi: Pensionnats autochtones: vérité et réconciliation pour panser les blessures

Une lettre a ainsi été envoyée à Ottawa pour recevoir un appui à leur demande et dévoiler les dossiers actuellement retenus par l’Église catholique et d’autres échelles de gouvernement.

Rappelons qu’Ottawa s’était engagée à fournir plus de 12 000 documents sur les pensionnats. Plus de 5 millions de documents et 6000 déclarations de témoins ont déjà été archivés par le Centre national pour la vérité et réconciliation (CNVR).

«La communauté des bibliothèques est d’avis que la vérité doit précéder la réconciliation», a déclaré jeudi par communiqué Lorisia MacLeod, présidente et représentante des ancêtres autochtones à la FCAB-CFLA.

«Pour les familles, les documents peuvent représenter d’importants éléments de vérité manquants ou servir à clarifier des histoires qui ont été transmises. On ne saurait trop insister sur l’importance de ce matériel pour favoriser la guérison et la compréhension intergénérationnelles», a-t-elle ajouté.

L’organisation souhaite que ces documents passent par le CNVR et les bibliothèques afin que ces éléments soient d’abord mis à la disposition des communautés autochtones.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.