/news/elections
Navigation

Un candidat du PCQ a enfreint les règles sanitaires

Ils étaient six dans un chalet alors que le Québec était en zone rouge

POL-RASSEMBLEMENT-PCQ
CAPTURE D'ÉCRAN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Olivier Dumais, candidat conservateur dans Beauce-Nord, a avoué avoir enfreint les règles sanitaires en se trouvant avec cinq de ses amis dans un chalet, à l'hiver 2021, alors que toute la province était classée en zone rouge. 

• À lire aussi: Mode de scrutin: Legault «profite du système», dit GND

• À lire aussi: Changements climatiques : les cinq partis font fausse route, estime la cheffe de Climat Québec

• À lire aussi: La CAQ en avance sur le PCQ en Beauce

C’est ce que MaBeauce.com a révélé jeudi en fin d’après-midi en citant l’épisode du 25 juillet dernier de Podcasts de Garage, auquel participait M. Dumais, qui est également le maire de Saint-Lambert-de-Lauzon. 

  • Écoutez l'édito de Richard Martineau diffusé chaque jour en direct 8 h 45 via QUB radio :

«On était six gars. On part sur un trip de ski-doo. On est lendemain de veille. Ça pop sur mon téléphone: Oh! meeting des maires de la MRC [de la Nouvelle-Beauce] en Zoom», décrit-il. 

Il ajoute ensuite ceci: «Je vais me ploguer. J’oublie qu’on est en zone rouge partout au Québec. On n’a pas le droit de voir même pas son voisin. Nous autres, on était partis six gars en ski-doo à mon chalet.» 

Un candidat du PCQ a enfreint les règles sanitaires

Lorsque ses collègues de la MRC entendent du bruit en arrière-plan, Olivier Dumais leur sert un mensonge. «On est cinq-six gars [...] J’ai dit: “ici, on est en zone orange, on est correct.” Mais c’était zone rouge partout au Québec [...] Ils ont gobé ça. Ils ont pas trop posé de questions», ajoute-t-il en riant.

Olivier Dumais représente un des principaux espoirs de gains du Parti conservateur du Québec. Un sondage de la firme Segma Recherche, publié aujourd’hui, le donnait même en avance sur son adversaire caquiste. 

«Le triple profond de la poubelle » 

Appelé à commenter cette histoire, Éric Duhaime a fortement contre-attaqué en s’en prenant vivement à la Coalition Avenir Québec (CAQ). «Aujourd’hui, on n’acceptera pas de se faire intimider par des bullies de cette façon-là. La campagne de salissage de la CAQ, c’est assez!» s’est-il emporté.  

Selon lui, il y a à la CAQ «beaucoup de gens qui fouillent dans nos poubelles. Là, ils sont rendus au triple profond de la poubelle. On lui reproche [au candidat Dumais], il y a plusieurs mois, d’avoir été dans une zone rouge, alors que lui-même l’a avoué parce qu’il a fait une erreur et il a lui-même fait une blague là-dessus». 

Visiblement fâché, le chef conservateur a ajouté que «Mme [Geneviève] Guilbault, il y a trois jours, était dans un avion pas de masque [et] contre les consignes du gouvernement. Est-ce qu’un journaliste a posé une question à M. Legault sur sa propre ministre? Absolument pas. Ils sont en train de fouiller dans les poubelles. À un moment donné, le double standard, ça va faire». 

  •  Ne ratez pas l'émission de Mario Dumont, diffusée chaque jour, en direct ou en balado, dès 15h30 sur QUB radio: 

Sur le fond de l’histoire, Éric Duhaime a affirmé qu’il s’agissait d’un «oubli» de son candidat et non pas d’une tentative délibérée de violer la loi. «[Que] celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre, a-t-il lancé. Ce que j’ai entendu, c’est qu’il a oublié. Oublier, ce n’est pas de mauvaise foi.» 

Cédric Lapointe, attaché de presse du chef conservateur, a réagi par voie de déclaration. «M. Dumais est un excellent candidat et un maire présent dans sa communauté. Nous sommes chanceux de l'avoir dans notre équipe. Nous n'encourageons pas la désobéissance civile», a-t-il écrit. 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux