/sports/football
Navigation

Affaire Tagovailoa: le syndicat des joueurs a la NFL à l’œil

Coup d'oeil sur cet article

Les nouveaux ennuis du quart-arrière des Dolphins de Miami Tua Tagovailoa, ébranlé dans un deuxième match consécutif jeudi, inciteront le syndicat des joueurs de la NFL à examiner la possibilité d’avoir recours à la justice pour déterminer si la ligue et l’équipe floridienne ont bien fait leurs devoirs.

• À lire aussi: Tua Tagovailoa quitte sur une civière

• À lire aussi: Chargers de Los Angeles: une absence à long terme pour Joey Bosa

Tagovailoa a été frappé à la tête par un rival des Bengals de Cincinnati, Josh Tupau, au deuxième quart de l’affrontement perdu 27 à 15 par les siens. Ayant été transporté à l’hôpital, il a ultérieurement obtenu son congé, non sans que plusieurs questions aient été soulevées. Dimanche, le pivot de 24 ans a momentanément quitté le terrain lors d’une partie face aux Bills de Buffalo; rabattu au sol, il a semblé sonné, mais est revenu dans le match. Son club a évoqué une blessure au dos, mais le tout a été suivi par le déclenchement d’une enquête de la NFLPA, plutôt sceptique devant les explications des Dolphins relativement à leur gestion du protocole sur les commotions cérébrales.

  • Écoutez le balado La Zone payante ci-dessous:

Cette fois, le syndicat risque d’être plus insistant, surtout si l’absence de Tagovailoa se prolonge.

«Nous avons été fermes concernant ces règlements justement pour éviter ce genre de cas, a déclaré au média Amazon Prime Video le directeur de la NFLPA, DeMaurice Smith, à propos de l’importance à ses yeux d’imposer des examens médicaux immédiatement après une séquence susceptible d’avoir causé une commotion cérébrale. Nous utiliserons toutes les options légales à notre disposition, ce qui inclut des références contre les médecins responsables et l’équipe de football qui doit assurer la sécurité des joueurs.»

Opinions divergentes

Avant même le début de la rencontre de jeudi, certains s’interrogeaient sur la présence du pivot des Dolphins. À ce sujet, le vice-président des communications de la NFL, Jeff Miller, disait que les mesures appropriées ont été prises par le circuit Goodell.

«Selon notre point de vue, tout indique que le protocole a été suivi correctement. Je sais que le joueur, l’entraîneur-chef [Mike McDaniel] et les autres individus concernés ont parlé de cela», a-t-il dit.

Néanmoins, le président et chef de la direction de la Concussion Legacy Foundation, Chris Nowinski, est loin de partager cet avis, comme il l’avait précisé sur son compte Twitter.

«Si Tua se trouve sur le terrain ce soir (jeudi), c’est un immense pas en arrière pour les soins relatifs aux commotions dans la NFL. Et s’il subit une deuxième commotion qui détruit sa saison ou sa carrière, tous ceux étant impliqués dans cette histoire seront poursuivis et devraient perdre leur emploi, ce qui inclut les instructeurs.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.