/lifestyle/food
Navigation

Dans la cuisine avec Cynthia Wu-Maheux: pour l’amour des repas à partager

0924 Zeste Dans la cuisine avec
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Cynthia fait partie de notre vie télévisuelle depuis longtemps et ses rôles au petit écran ont été marquants : Trauma, Tactik, Mémoires vives, Plan B, Virage et, évidemment, un rôle qui crève l’écran, Da-Xia Bernard dans District 31. Cynthia prête également sa voix aux 26es journées de la culture, qui se déroulent depuis hier jusqu’à demain. Enfin, la comédienne est aussi porte-parole du Garde-manger pour tous, un organisme essentiel qui distribue plus d’un demi-million de repas chauds par an pour les enfants dans le besoin. 

Côté cuisine, bien que son enfance ait été influencée par ses grands-parents restaurateurs, Cynthia est toujours à la recherche de nouveautés et de découvertes.

Questionnaire gourmand

Le matin, thé ou café ?

Clairement du café. Ça me prend ma dose pour me réveiller et bien lancer ma journée. J’ai acheté une bonne machine à espresso manuelle chez Mali café, je mouds mon café, je fais un double espresso, juste l’odeur, c’est du bonheur de bonne heure.

Croissant ou gruau, fruits... ?

Gruau, j’aime bien l’instantané à la cannelle, mais j’aime bien aussi la crème de blé, j’y ajoute des épices de la route de la soie, d’Épices de cru, avec un peu de sirop d’érable et des framboises à l’eau de rose. Un délice.

Pain tranché ou baguette ?

Pain tranché. Avant, je mangeais mes toasts avec du fromage Philadelphia au poivron rouge... C’est maintenant discontinué, petit deuil. Sinon, plutôt du pain multigrain.

Fromage ou dessert ?

Les desserts. Je crois avoir un estomac spécial pour les accueillir (rire) ! Je garde toujours un petit espace dans le repas pour avoir du dessert à la fin.

Viande ou poisson ?

J’aime beaucoup les sushis, poké bols, mais une fois de temps en temps, j’aime bien un bon steak médium-saignant.

J’ai un souvenir de mon grand-papa qui faisait des poissons steamés avec une sauce aux fèves noires. En fait, j’aimais tellement sa sauce que je lui demandais de m’en mettre sur toute la nourriture qu’il me servait. Puis, avec les années, je me rends compte que dès qu’un plat, une préparation culinaire comporte de la sauce, ça va faire mon bonheur, je suis vraiment de type sauce. J’aime les grands classiques de la cuisine française pour cela aussi.

Poké bols
Photo Adobe Stock
Poké bols

Avec le steak, salade ou frites ?

Frites : grasses, salées et bien croustillantes sur les bouts de frites, les meilleures au monde, molles, mais pas trop !

Végé ou carné ?

Malgré les réponses antérieures, de plus en plus végé. Surtout l’été, on a tellement de bons légumes à manger ici, au Québec, surtout crus, c’est tellement bon pour le goût et la santé. Je dois aussi avouer que les animaux en bas âge, je n’en mange plus. C’est peut-être une étape avant de franchir le pas de l’alimentation végétale, je ne suis pas certaine, mais j’en ai pris conscience dernièrement. C’est un sujet controversé, j’en conviens, mais chacun a son propre libre arbitre.

Caramel ou chocolat ?

All in caramel. Bonbons, desserts, biscuits, sauce caramel et surtout crème caramel, particulièrement celle du restaurant le Festin de Babette, rue Saint-Denis, à Montréal... miam.

Gâteau ou biscuits ?

Ma mère me faisait un gâteau froid, j’adore ce gâteau. C’est une pâte de café avec des biscuits Goglu émiettés dedans ! Alors je dirais les deux (rire) ! C’est une préparation simple à mettre au congélateur, tu coupes une portion que tu veux, tu remets le reste au congélateur et voilà, mais bon, ça ne reste pas longtemps au congélateur...

Bière ou vin ?

Je ne consomme pas d’alcool. Alors, j’aime bien le gin Hp Juniper floral, la boisson Anisé Noirot sans alcool et les virgin mojitos, j’adore la menthe. C’est aussi l’occasion de demander au barman et au mixologue de nous préparer une composition de leur imagination, comme cela nous n’avons pas l’impression d’être à part du groupe, on peut faire la fête sans alcool et ne pas être exclus sous prétexte que nous ne consommons pas d’alcool. Ce serait bien aussi que ce message passe.

Présente-moi ton accessoire de cuisine chouchou et pourquoi l’avoir choisi ?

Je ne peux carrément pas m’en passer. Une spatule en plastique blanc rigide Trudeau Hollinger design... probablement de 1990... meilleure spatule ever ! Ma mère me l’a donnée lorsque je suis partie en appartement, ça faisait partie de mon trousseau de jeune fille et je l’ai toujours.

As-tu un petit rituel lorsque tu prépares les repas ?

Je cuisine souvent tard le soir et je prépare plusieurs plats en même temps, en dansant. Je m’organise surtout pour prendre de l’avance, même la veille, afin d’être le plus possible avec mes invités. Musique, rire, décontraction obligatoire, je ne suis pas une cheffe, j’aime manger, faire plaisir, mais la fête, c’est aussi avec les personnes que l’on reçoit, quel que soit le repas, le bonheur d’être ensemble, c’est précieux. Même avec de simples choses à partager au centre de la table, le plaisir est là. Un bon repas triste, ce n’est pas si bon... Je dois dire que j’aime installer la table, avec les assiettes de ma grand-maman. J’aime les vaisselles dépareillées aussi, ça donne un style relax.

Raconte-moi la réalisation culinaire dont tu es fière.

Écoute... Une péripétie qui s’est avérée très positive ! Je fais quelquefois du troc. Il y a quelques années, j’ai acheté un jeu de société, Ghost Stories. Mon ami Phil était venu lire les règlements pendant que je faisais à souper. Baluchons de veau... Ma dyslexie a lu 15 min de préparation... mais c’était plutôt écrit 45, mais quand tu n’es pas habituée avec la pâte filo, c’est interminable, beaucoup plus que 45 min... après 1 heure de repos au frigo... rendu là au lieu d’en faire six petits, j’en avais fait deux gros ! Une heure plus tard, j’échappe les deux baluchons par terre. Je me suis délicatement dit : y vont cuire les tab**** ! Ce fut extrêmement succulent ! Un jeu formidable et une soirée où on a beaucoup ri !

Ça sentait quoi chez toi, dans la cuisine, lorsque tu étais petite ?

Lorsque j’étais enfant, on faisait nos biscuits aux amandes dans le restaurant de mes grands-parents, l’odeur était fabuleuse. Mon grand-papa qui me prend dans ses bras pour me montrer la cuisson dans les gros fours professionnels, puis me dépose un biscuit tout chaud sur une petite serviette en papier dans les mains, c’était tellement délicieux, un magnifique souvenir.

Fromage préféré ?

Grey Owl, de la fromagerie le Détour, et le Riopelle de l’Isle, c’est d’ailleurs le 100e, il faut fêter et goûter le talent d’ici.

Carnet d’adresses

Tes restos préférés ?

  • Ça varie souvent, en ce moment : Dynastie, Kagayaki, Dobe & Andy au quartier chinois.
  • Rue Beaubien, le resto Nouveau Système pour les hot-dogs et la poutine. Paloma, Place Juárez, Tapeo et Mesón.

Restos préférés à l’extérieur de Montréal ?

Maison Wo, Trois-Rivières. Le Grec à Baie-Jolie, à Trois-Rivières. Zélé, chemin de Sainte-Flore à Grand-Mère. Cabane à sucre chez Dany, à Trois-Rivières.

Boutique alimentaire chouchoute ?

Marché Jean-Talon : Balkani Montréal... Leur feta double crème est un délice ainsi que leurs pierogis, saucisses et choucroute maison ! Et La Dépense, pour leur superbe gamme d’épices et de thés et tisanes.

Produits culinaires chouchous ?

Les épices à noircir cajuns.

De quoi ne peux-tu pas te passer en cuisine ?

Sirop d’érable, impossible de m’en passer. La menthe fraîche, des framboises.

Un coup de cœur culinaire ?

La crème glacée au maïs soufflé de Chez Leméac, décadente à souhait.

Gourmandise coupable ?

Sac de chips sel et vinaigre, et caramel.

Ton style de cuisine préféré ?

Je dirais aujourd’hui, japonais, car il répond bien à mes humeurs culinaires quotidiennes.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.