/news/green
Navigation

[EN IMAGES] Ouragan Ian: des rêves coulés pour des Québécois en Floride

Des Québécois ont perdu tout ce qu’ils avaient

Coup d'oeil sur cet article

Des Québécois ont vu leur rêve de retraite leur être arraché en quelques minutes par l’ouragan Ian qui a détruit des quartiers entiers de la côte ouest de la Floride mercredi.

• À lire aussi: Des snowbirds craignent de tout perdre

• À lire aussi: De l'aide de la Mauricie en Floride

• À lire aussi: Les ouragans en Floride n'effraient pas les snowbirds québécois

Les immenses zones en bleu sont celles que l’ouragan Ian a inondées sur plus d’une centaine de kilomètres au sud-ouest de la Floride, mercredi.
Les immenses zones en bleu sont celles que l’ouragan Ian a inondées sur plus d’une centaine de kilomètres au sud-ouest de la Floride, mercredi.

«C’est un deuil. Je suis assez secouée», témoigne au bout du fil Lise Soucy, depuis sa résidence de Deux-Montagnes.

Don Mendenall ramasse les débris tombés dans sa cour d’Englewood après la chute d’un arbre sur sa maison mobile.
Photo Reuters
Don Mendenall ramasse les débris tombés dans sa cour d’Englewood après la chute d’un arbre sur sa maison mobile.

La retraitée possédait depuis 2019 avec son conjoint Rémi Brazeau une maison mobile dans un parc désigné pour ce type d’habitation à Fort Myers Beach, situé à 2 h 30 au sud de Tampa, en plein cœur de la zone la plus touchée par l’ouragan Ian.

Stan Pentz constate les dégâts dans le quartier Iona, à Fort Myers.
Photo Reuters
Stan Pentz constate les dégâts dans le quartier Iona, à Fort Myers.

Celui-ci est venu dévaster ce secteur mercredi, alors que des images du parc de maisons mobiles circulant sur les réseaux sociaux montraient des maisons submergées par les inondations.

Scène de désolation à Fort Myers Beach au lendemain du passage de l’ouragan Ian sur la côte ouest de la Floride.
Photo AFP
Scène de désolation à Fort Myers Beach au lendemain du passage de l’ouragan Ian sur la côte ouest de la Floride.

«Ce qu’on s’est fait dire par d’autres résidents, c’est qu’il y a 10 pieds d’eau partout dans le parc. Pour nous, ça veut dire que ça arrive au toit.»

Des employés transportent une dame hors d’une maison de retraite d’Orlando.
Photo AFP
Des employés transportent une dame hors d’une maison de retraite d’Orlando.

«La perte de la vie qu’on avait créée dans cette communauté-là, c’est pire que la perte financière. On avait rencontré de nouveaux amis. C’est ça qui me touche peut-être plus encore», souffle Mme Soucy, en tentant de retenir ses larmes.

AFP

Plusieurs Québécois ont subi de lourdes pertes. Car si l’est de la Floride est connu comme étant la grande destination des snowbirds d’ici, la côte ouest a également ses adeptes.

Une photo de Micheline Boulanger devant sa maison de Bonita Springs avant l’ouragan.
Photo courtoisie
Une photo de Micheline Boulanger devant sa maison de Bonita Springs avant l’ouragan.

Depuis leur domicile de Val-d’Or, Gilles Paquin et sa conjointe Micheline Boulanger ont été avertis par leur locataire pendant le passage de l’ouragan que leur propriété de Bonita Springs prenait l’eau.

«La maison s’est retrouvée complètement inondée et les meubles sont détruits, raconte M. Paquin. Notre locataire va bien, même si elle a été obligée de dormir dans un coin en hauteur de la maison, car il était impossible de se déplacer dehors.»

La résidence de Micheline Boulanger après le passage dévastateur de Ian.
Photo courtoisie
La résidence de Micheline Boulanger après le passage dévastateur de Ian.

Pas assurés

La demeure n’étant pas assurée, les dégâts s’élèveront «probablement autour des 50 000 $», estime l’homme de 62 ans, qui prendra la route vendredi avec sa femme en direction de la Floride, où ils entameront eux-mêmes des travaux de réparation.

Remarquez sur le mur la hauteur où l’eau a monté dans le garage de ce résident de Naples.
Photo AFP
Remarquez sur le mur la hauteur où l’eau a monté dans le garage de ce résident de Naples.

Pour Louise Belisle, également propriétaire d’une maison mobile ravagée par les eaux à Fort Myers, la perte est «totale».

«Nous avons vu des photos aériennes de nos maisons sous l’eau, la mienne est ruinée, s’attriste la femme de 67 ans. Toutes mes économies sont parties, je n’ai plus rien.»

AFP

La Franco-Ontarienne originaire de Marionville s’est estimée «heureuse d’être en vie», alors qu’elle prévoyait de retourner dans son pied-à-terre en Floride à la fin du mois d’octobre.

On sentait le découragement de Brenda Brennan jeudi à Fort Myers après le passage d’un bateau qui s’est échoué sur le mur de son appartement.
Photo AFP
On sentait le découragement de Brenda Brennan jeudi à Fort Myers après le passage d’un bateau qui s’est échoué sur le mur de son appartement.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.