/news/elections
Navigation

PSPP défend son leadership et appelle au vote

Coup d'oeil sur cet article

À deux jours du vote, le chef du Parti Québécois croit qu’il y a une vague de sympathie à son endroit et sait que le défi sera de motiver les électeurs à se rendre aux urnes. Il a néanmoins dû défendre son leadership après avoir exclu de son équipe deux candidats sans exiger leur retrait du bulletin de vote. 

• À lire aussi: Legault dit qu'on associe à tort ses propos à du «racisme»

• À lire aussi: Luttes électorales à surveiller: 36 circonscriptions où rien n'est joué

• À lire aussi: Québec 2022: six scénarios étonnants, mais pas impossibles, qui pourraient survenir lundi

De passage dans sa ville natale de Trois-Rivières, le chef péquiste a martelé qu’il a mené une campagne d’idées positive.  

Depuis plusieurs jours, le chef déclare qu’il y a une vague de sympathie pour sa formation, en raison de la campagne positive qu’il a menée, dit-il. 

«Maintenant, le défi, c’est de transformer cette vague de sympathie en des résultats», mentionne Paul St-Pierre Plamondon, espérant convaincre les indécis.  

«J’en appelle à nos partisans [...] Il faut [inciter à] aller voter ceux qui, peut-être, n’iront pas voter.» 

Candidats exclus 

Le chef péquiste a toutefois dû défendre à nouveau son choix de ne pas exiger le retrait officiel de la course de Pierre Vanier dans Rousseau et de Catherine Provost dans L’Assomption. Un manque de leadership, estime le co-porte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois. 

Le couple a multiplié des messages islamophobes et contre le voile sur les réseaux sociaux entre 2015 et 2016.  

«Ils m’ont demandé d’être jugés sur l’ensemble et non pas [sur] des publications de 2015 seulement. Et, j’ai accepté cette demande-là», a indiqué le chef péquiste, déplorant que les histoires passées de ses candidats, exposées par les journalistes, fassent que d’autres enjeux soient mis à l’écart.  

«Je ne lancerai pas de boue à Québec solidaire, et les gens jugeront. Cette décision-là est adéquate et raisonnable dans les circonstances», a-t-il affirmé, plaidant que «le leadership, c’est prendre des décisions difficiles, mais dans le respect et l’écoute». 

Le nom du Parti Québécois restera donc affiché sur le bulletin de vote lundi, en dessous des noms des deux candidats. La formation recueillera également les sommes liées à chacun des votes pour eux. 

Le chef assure qu’il trouvera un moyen de les redistribuer. Idem pour le pourcentage de voix inscrit au suffrage universel.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

 

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux