/world/guerre-en-ukraine
Navigation

Berlin, Copenhague et Oslo vont fournir des canons d'artillerie à Kyïv

Berlin, Copenhague et Oslo vont fournir des canons d'artillerie à Kyïv
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’Allemagne, le Danemark et la Norvège vont fournir à partir de l’année prochaine 16 canons d’artillerie automobiles blindés à l’Ukraine, qui cherche à renforcer son arsenal militaire lourd pour repousser la Russie, a déclaré Berlin dimanche.  

• À lire aussi: Mobilisation: consternation en Russie après le suicide d’un rappeur

• À lire aussi: Ukraine: le pape «supplie» Poutine d'arrêter «la spirale de violence» et «déplore» les annexions

• À lire aussi: Zelensky assure que son armée reprendra d’autres villes du Donbass «dans la semaine à venir»

Cette annonce est consécutive à une visite ce week-end en Ukraine de la ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht, une première depuis l’invasion russe déclenchée le 24 février.

Les trois pays fournisseurs se sont accordés pour financer ensemble la livraison de canons Zuzana-2, de fabrication slovaque, pour un coût de 92 millions d’euros, a précisé le ministère de la Défense à Berlin. L’Ukraine devrait commencer à les recevoir en 2023.

Kyïv demandait plus, en particulier des chars d’assaut Leopard allemands, que le gouvernement du chancelier Olaf Scholz a refusé de livrer. Ce dernier a en effet déclaré qu’une telle décision n’était pas de son seul ressort et devait au préalable être discutée avec ses alliés occidentaux. 

«Nous allons continuer à nous engager de plusieurs manières», a cependant dit Mme Lambrecht, sur la chaîne allemande ARD1. Selon elle, Berlin en fait beaucoup pour soutenir Kyïv.

«Il est parfaitement clair pour le gouvernement allemand comme pour l’ensemble de l’OTAN [que] nous ne deviendrons pas une partie [belligérante] dans cette guerre», a-t-elle poursuivi.

Sa visite samedi à Odessa survenait au lendemain de la proclamation par le président russe Vladimir Poutine de l’annexion de quatre nouveaux territoires ukrainiens (les régions de Donetsk, Lougansk, Zaporijjia et Kherson), laquelle a été vivement condamnée par les alliés de Kyïv, dont l’Allemagne. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.