/news/elections
Navigation

«La CAQ n’a pas besoin de votre vote», plaide PSPP

«La CAQ n’a pas besoin de votre vote», plaide PSPP

Coup d'oeil sur cet article

À la veille du scrutin, le chef du Parti Québécois admet que la Coalition Avenir Québec risque d’être majoritaire lundi soir. De Gaspé à Jonquière, il demande aux électeurs d’élire le plus grand nombre possible de députés indépendantistes pour former une opposition forte à François Legault.

• À lire aussi: Duhaime accuse Legault de vouloir «acheter» l’élection

• À lire aussi: Anglade évoque les «huit prochaines années»

«La CAQ n’a pas besoin de votre vote. Mais l’indépendance, la défense du français et la défense de nos régions, oui», a déclaré le chef péquiste. 

En tournée dans l’Est-du-Québec pour cette dernière journée de campagne électorale, Paul St-Pierre Plamondon espère qu’il pourra sauver les meubles dans les circonscriptions de Gaspé, Duplessis et Jonquière, des comtés traditionnellement péquistes qui ne lui sont pas assurés. 

Accompagné par l’élue sortante de Gaspé, Méganne Perry Mélançon, le chef admet que les chances de victoire dans certains comtés péquistes sont incertaines. 

«On ne veut rien tenir pour acquis», a déclaré le chef péquiste, motivé par son rassemblement montréalais, samedi soir.  

«L’avenir du mouvement indépendantiste est entre les mains de Québécois», a-t-il ajouté une fois rendu à Sept-Îles plus tard durant la journée. «Votez en fonction de vos convictions», a-t-il plaidé. 

  • Écoutez l'édito de Richard Martineau diffusé chaque jour en direct 8 h 45 via QUB radio :

Bonne campagne

Selon le plus récent sondage Léger, 31 % des répondants ont affirmé que PSPP a mené la meilleure campagne. Or, un sentiment qui ne lui fait pas gagner des élections pour autant.  

«Il y a une situation quand même inusitée. Le niveau de sympathie, le niveau d’appréciation de notre campagne il est évident, et ce, dans les chiffres et dans les témoignages. Le fait que la CAQ va être réélue semble de plus en plus évident également. Et, la très grande majorité de Québécois et Québécoises s’entend pour dire qu’on n’a pas intérêt à donner un pouvoir quasi absolu à la CAQ», a-t-il déclaré, affirmant vouloir former une opposition forte. «J’interpelle les gens. Envoyez des députés indépendantistes à l’Assemblée nationale!» 

Remontée

À 15% dans les intentions de vote, admets qu’il y aura plusieurs batailles importantes dans plusieurs régions.  

«On est le seul parti qui a monté», a rappelé PSPP. Sa formation a commencé la campagne avec un maigre 9% dans les intentions de vote. Depuis une semaine, elle s’est stabilisée à 15 %, soit un gain total de six points.  

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux