/news/elections
Navigation

Québec 2022: Bernard Drainville réussit sa conversion nationaliste dans Lévis

Coup d'oeil sur cet article

Bernard Drainville de la Coalition Avenir Québec a remporté la circonscription de Lévis avec un peu plus de 63% des voix.

• À lire aussi: [EN DIRECT] La CAQ réélue: suivez le déroulement des élections minute par minute

• À lire aussi: Québec 2022: Legault réélu à la tête d’un gouvernement majoritaire

L’ancien animateur radio a de lui-même affirmé que le 3e lien était sa priorité rappelant au passage que sa déclaration sur les GES était «factuelle». «L’avenir c’est centre-ville à centre-ville avec des transports collectifs efficace», a-t-il répété.  

Il ne cache pas qu’un portefeuille ministériel pourrait permettre de mieux représenter ses électeurs. «Est-ce que ça m’intéresse d’être ministre? La réponse c’est oui. Est-ce que je peux vivre comme simple député de Lévis? La réponse c’est oui. Ce n’est pas moi qui va décider, c’est le PM», a dit M. Drainville.  

Celui qui a été député pour le PQ pendant neuf ans ne s’est pas formalisé de la performance de son ancien parti. «C’est les électeurs qui décident. Ils ont parlé, je n’ai rien d’autre à ajouter», a-t-il tranché. 

Martine Biron accompagnera son ancien collègue sur la Rive-Sud

C’est un duo d’anciens journalistes qui a été élu sur la Rive-Sud à la tête des ponts. Martine Biron a facilement remporté le comté de Chutes-de-la-Chaudière avec 48% des voix, elle qui s’était questionnée sur le 3e lien à titre d’analyste à Radio-Canada avant d’en faire une profession de foi quelques jours avant le début de la campagne.  

Rappelant que M. Legault était le seul à avoir fait une proposition pour un 3e lien lors de la campagne de 2018, Mme Biron a fait cette analyse. «J’ai réalisé que tous les partis d’opposition avaient un projet alors il y a une réalité qui est maintenant un fait, il y a un enjeu de circulation à Québec». 

L’ex-journaliste sait donc que le sujet ne sera pas derrière elle malgré sa victoire éclatante comme successeur de Marc Picard. «Maintenant c’est à moi à livrer», a-t-elle assumé.  

Un appui pour le troisième lien, dit Guilbault

Photo AFP

Réélue avec près de 50% des voix, la députée de Louis-Hébert et vice-première ministre, Geneviève Guilbault, voit sa victoire et celle de ses collègues dans la grande région de Québec comme un appui indéfectible au troisième lien.

«Le nombre de députés qu’on aura dans nos régions, ça confirme l’importance et la pertinence de ce projet-là. C’est un signal fort que ça envoie», a-t-elle lancé, précisant que les études allaient être publiées au courant de l’année 2023. 

Questionnée sur la possibilité qu’elle ne soit plus responsable de la Capitale-Nationale dans le prochain gouvernement caquiste, la vice-première ministre du Québec a indiqué «avoir beaucoup apprécié» cette fonction.  

«Je pense que n’importe quel autre député de la capitale pourrait faire un excellent travail», a-t-elle ajouté. 

Se montrer à la hauteur

Photo Didier Debusschère

Le député sortant de Charlesbourg et actuel ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, a été réélu haut la main à peine 15 minutes après le dépouillement du vote.

Au moment de mettre sous presse, celui qui est pressenti pour être le prochain ministre responsable de la Capitale-Nationale avait 8277 votes devant le conservateur Jean Domingue, bon deuxième dans la circonscription. 

«Le résultat d’aujourd’hui, ça montre toute l’appréciation des gens de Charlesbourg pour le travail qu’on fait depuis 4 ans. Maintenant, il va falloir se monter à la hauteur», a affirmé M. Julien. 

Le travail a été apprécié

Photo Diane Tremblay

Dans Chauveau, où Sylvain Lévesque de la CAQ affrontait Éric Duhaime du PCQ, les résultats ont parlé.

« Même si l’adversité était rude, c’est la même chose que mes campagnes précédentes. En fait, la confiance, ça se mérite. Cela doit se gagner porte par porte. Ç’a bien été, j’ai réussi à communiquer mes idées », a réagi M. Lévesque, qui a été réélu.

« M. Legault n’a pas été évalué seulement sur les 36 derniers jours, il a été évalué sur l’ensemble de son mandat des quatre dernières années et visiblement, quand je regarde les résultats, je pense que les gens ont apprécié le travail », a-t-il ajouté.

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux