/news/elections
Navigation

Les conservateurs d'Éric Duhaime y ont cru jusqu’à la fin de la soirée

Coup d'oeil sur cet article

LAC-DELAGE | Éric Duhaime a échoué, hier, dans sa tentative d’entrer à l’Assemblée nationale. Tard en soirée, deux candidats conservateurs en Beauce-Nord et en Beauce-Sud menaient toutefois de chaudes luttes pour tenter de faire gagner un ou deux sièges au Parti conservateur du Québec (PCQ).

• À lire aussi: [EN DIRECT] La CAQ réélue: suivez le déroulement des élections minute par minute

• À lire aussi: Québec 2022: Legault réélu à la tête d’un gouvernement majoritaire

• À lire aussi: Le PLQ dans l’opposition officielle: Anglade sauve les meubles

Visiblement déçu, le chef du PCQ s’est adressé à ses militants hier soir un peu avant 22 h. 

Le chef conservateur Éric Duhaime devant ses militants hier soir.
Photo Stevens LeBlanc
Le chef conservateur Éric Duhaime devant ses militants hier soir.

« On est pris avec la distorsion démocratique du siècle », a-t-il déploré en faisant référence aux 13,1 % de suffrages obtenus par son parti. 

  • Écoutez l'entrevue avec Éric Duhaime à l’émission de Yasmine Abdelfadel  diffusée chaque jour en direct 13 h 35 via QUB radio :  

« On a fini deuxièmes dans plusieurs régions et plusieurs circonscriptions. On a semé de l’espoir depuis plusieurs mois dans le cœur et dans la tête de bien des Québécois », a-t-il ajouté.

Différence entre votes exprimés et sièges obtenus
Le mode de scrutin en place est-il efficace pour représenter la volonté populaire?
En date du 3 Octobre 2022
Comparez avec le nombre de sièges obtenus

M. Duhaime a dit trouver des motifs d’espoir dans les résultats d’hier. Il a affirmé qu’il dirigeait « le parti qui a connu la plus forte croissance [alors que] les trois autres partis d’opposition ont décliné ».

Il a également fait référence au fait que le parti sera mieux armé financièrement dans les prochaines années, grâce au financement public qu’il obtiendra après ses résultats électoraux. 

« On n’avait pas une fraction des ressources de nos adversaires, a-t-il laissé tomber. On va se battre pas mal plus à armes égales. »

  • Écoutez la rencontre Lisée - Mulcair avec Martineau diffusée chaque jour en direct 8h50 via QUB radio :

De retour en 2026

Lorsqu’il a pris la tête du Parti conservateur du Québec, en avril 2021, Éric Duhaime a affirmé qu’il resterait en politique pour dix ans, peu importe le résultat du scrutin. Hier, il a confirmé à ses partisans qu’il dirigerait ses troupes pour le scrutin de 2026.

Durant toute la soirée, les militants conservateurs avaient les visages longs et semblaient surpris par la tournure des événements. Ils n’ont eu que de rares moments de réjouissances lorsque des résultats préliminaires ont montré qu’un de leurs candidats était en avance. Mais cette joie fut éphémère.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

 

Guide de l’électeur
Les candidats - Une présentation exhaustive des personnes candidates dans chaque circonscription
Radiographie des candidats - Un portrait statistique des candidates et candidats, tous partis confondus
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.

En continu
Le fil des élections fullscreen
OUTIL INTERACTIF
Les 625 candidats à la loupe
tous nos contenus électoraux