/sports/hockey/canadiens
Navigation

Calendrier préparatoire: l’inconstance des jeunes

Le Canadien s’est incliné face aux Sénateurs d’Ottawa

Coup d'oeil sur cet article

Juraj Slafkovsky recevait mardi une première audition à l’aile du premier trio avec Nick Suzuki et Cole Caufield. S’il avait connu une partie étincelante la veille contre les Maple Leafs, le premier de classe du dernier repêchage n’avait pas la même magie face aux Sénateurs.

• À lire aussi: Owen Beck paraphe déjà son premier contrat avec le CH

• À lire aussi: Paris sportifs: Slafkovsky loin d’être le favori pour le Calder

Dans le vestiaire du Canadien, Caufield et David Savard ont parlé d’un simple apprentissage pour Slafkovsky. Avant de lui ériger une statue ou de le décrier comme un mauvais choix, la patience restera de mise. Mais cette vertu n’est pas toujours facile à obtenir dans un marché bouillant comme Montréal. 

 

« Il a joué un bon match, a dit Caufield au sujet du gros ailier. Quand tu joues tes premiers matchs dans la LNH, c’est toujours difficile. Je me souviens de mes expériences personnelles. Je suis fier de lui, il a réalisé de bons jeux. Il est gros et il continuera d’apprendre. »

Photo Martin Chevalier

« J’ai trouvé qu’il s’est bien débrouillé, a renchéri Savard. Il a montré à l’occasion son explosivité et il a généré des chances avec Nick et Cole. Il a eu des chances de marquer. Dans la LNH, il y a toujours une période d’adaptation. C’est juste normal pour un jeune de 18 ans. »

Photo Martin Chevalier

Slafkovsky a terminé le match avec un temps de jeu de 22 min 24 s, décochant deux tirs en direction d’Anton Forsberg. 

Zéro en six

Le Canadien, cette équipe en reconstruction, a poursuivi son camp sur la même lignée avec un revers de 5 à 4 contre Ottawa. Après six matchs préparatoires (0-5-1), Martin St-Louis n’a pas encore expérimenté la joie d’une victoire. 

Photo Martin Chevalier

L’inconstance n’a pas juste frappé Slafkovsky. Très bon pour les 56 premières minutes aux côtés de Savard, Kaiden Guhle a perdu la rondelle à sa propre ligne bleue, ouvrant la porte à un but de Brady Tkachuk sur une passe de Drake Batherson. 

« Il n’y a rien à dire après une erreur de la sorte, il le sait, mais ça fait plus mal en fin de rencontre, a dit Savard. Je sais que Kaiden oubliera ça rapidement. »

+
Suzuki
Nick Suzuki a rapidement chassé la rouille À son premier match préparatoire, le capitaine a récolté deux passes
-
Ylönen
Jesse Ylönen avait très peu de chances douvrir la saison à Montréal, mais il na rien fait pour changer les plans Il était beaucoup trop invisible
5
2
Première période
1-Ott: Alex DeBrincat (3)
(Giroux, Pinto)AN-3:13
Punitions: Savard (Mon) 2:43, Kastelic (Ott) (min et maj) et Xhekaj (Mon) (maj) 12:51, Chabot (Ott) 14:20, Harvey-Pinard (Mon) 14:20
Deuxième période
2-Ott: Claude Giroux (1)
(DeBrincat, Sanderson)5:52
3-Mon: Joel Armia (1)
(Suzuki)8:20
4-Mon: David Savard (1)
(Evans, Pitlick)9:04
5-Ott: Tyler Motte (3)
(Joseph, Zub)11:10
6-Ott: Shane Pinto (4)
(Joseph)18:53
Punitions: Aucune punition
Troisième période
7-Mon: Cole Caufield (3)
(Suzuki, Wideman)AN-14:57
8-Ott: Brady Tkachuk (1)
(Batherson)16:08
9-Mon: Arber Xhekaj (1)
(Pezzetta, Gignac)16:36
Punitions: Tkachuk (Ott) 1:27, Stuetzle (Ott), Sabourin (Ott) et Guhle (Mon) 10:29, Chabot (Ott) 14:19
Tirs au but
Ottawa 7 - 12 - 4 - 23Montréal 5 - 9 - 11 - 25
Gardiens:
Ott: Anton Forsberg (G, 1-1-0) Mon: Samuel Montembeault (P, 0-2-0)
Avantages numériques:
Ott: 1 en 1, Mon: 1 en 3
Arbitres:
Garrett Rank, Kevin Pollock
Juges de lignes:
Tyson Baker, Mark Shewchyk
ASSISTANCE:
19 550
Alex DeBrincat
Nick Suzuki
★★
Shane Pinto
★★★

Ce qu’on a remarqué...

Uu air de revanche

Arber Xhekaj n’a pas encore joué un match régulier dans la LNH et il a déjà la réputation d’un méchant garnement. Les « Sens » avaient sur le cœur le tournoi des recrues à Buffalo durant lequel Xhekaj a sonné Zachary Massicotte lors d’un combat et blessé Viktor Lodin d’une percutante mise en échec. En première période, mardi, contre la véritable équipe d’Ottawa, le défenseur de 21 ans n’a pas eu le choix de se battre contre Mark Kastelic. Il a aussi reçu les invectives du capitaine Brady Tkachuk. 

Le bonheur de Dorion

Pierre Dorion avait probablement un sourire sur la passerelle de presse en regardant deux de ses acquisitions lors de la saison morte, Claude Giroux et Alex DeBrincat. Utilisés en compagnie de Tim Stützle, ils ont connu un autre très bon duel face au CH. Il y a une belle complicité entre l’ex-capitaine des Flyers de Philadelphie et l’ancien dangereux marqueur des Blackhawks de Chicago. 

Neuf joueurs en moins

Martin St-Louis le répétait depuis quelques jours. Il avait l’intention de réduire ses effectifs avant le voyage à Terre-Neuve et au Nouveau-Brunswick. Mattias Norlinder et Filip Mesar ont reçu un carton d’invitation pour le camp du Rocket de Laval, tout comme Kevin Poulin, Xavier Simoneau et Brandon Gignac. Alex Belzile, Anthony Richard et Mitchell Stephens devront passer par le ballottage, alors qu’Owen Beck poursuivra son apprentissage dans la OHL. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.