/news/currentevents
Navigation

Deux suspects accusés d’un double meurtre

FD-ARRESTATIONS-PROXENETISME PROXÉNÈTE
Photo fournie par le SPVM L'accusée, Tatiana Isabel Sanchez

Coup d'oeil sur cet article

Deux individus ont été arrêtés mercredi au terme de l’enquête en lien avec le double meurtre survenu il y a près de deux semaines dans un stationnement de Longueuil.

• À lire aussi: Fusillade à Longueuil: une maman et son conjoint tombent sous les balles

Tatiana Isabel Sanchez, une jeune femme âgée 22 ans, et Christopher Campagnolo, 19 ans, ont été accusés de meurtres au second degré, ainsi que de complicité après le fait, mercredi après-midi au palais de justice de Longueuil. 

L’homme fêtait son 19e anniversaire il y a une semaine à peine.

« Si je pouvais dire quelque chose, ce serait que c’est vraiment triste que des personnes si jeunes aient fait une si grosse gaffe. C’est vraiment dommage que de jeunes personnes comme elles aient été embarquées là-dedans », déplore Bernadette Ouellette, la cousine de Sophie Langelier, une des victimes.

Rappelons que Mme Langelier, une mère de famille de 42 ans et son conjoint Ahmed Kadar, 34 ans, sont morts à la suite d’une violente attaque survenue dans le stationnement d’un centre d’achats de la rue Lyon, le 23 septembre dernier à Longueuil. 

Les deux victimes avaient été criblées de plusieurs balles peu après 20 h, sous le regard de plusieurs témoins. 

Sans réponse

Quelques membres de la famille et amis de Sophie Langelier, dont sa cousine et son fils, étaient présents au palais de justice de Longueuil cet après-midi dans l’espoir de mieux comprendre les circonstances entourant le triste évènement.

« Je dirais que c’est un soulagement que des personnes aient été arrêtées, mais nous avons encore énormément de questions sans réponse », a ajouté la cousine de la victime.

Connue des policiers

Tatiana Isabel Sanchez est bien connue des policiers. 

Elle a commis plusieurs délits dans les dernières années. 

En septembre 2019, elle a plaidé coupable à des accusations de proxénétisme sur une adolescente de 15 ans. 

À l’époque, elle s’est défendue en cour en disant qu’elle avait eu une enfance brisée, sans jamais recevoir l’amour dont elle avait besoin.

Détenus au poste de police de Longueuil, les deux accusés ont comparu à distance.

Ils demeureront détenus jusqu’au 18 novembre, soit la prochaine date de cour, a indiqué Me Simon Lacoste, procureur aux poursuites criminelles et pénales pour le district judiciaire de Longueuil. 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.