/sports/racing
Navigation

Grand Prix du Japon: deuxième balle de match pour Verstappen

Max Verstappen
Photo AFP Max Verstappen

Coup d'oeil sur cet article

Limité à une décevante septième place la semaine dernière à Singapour, Max Verstappen a dû repousser son échéance de savourer un deuxième titre consécutif en Formule 1.

• À lire aussi: Grand Prix du Japon: Lance Stroll impatient de retrouver Suzuka

Mais ce n’est que partie remise pour le pilote de l’écurie Red Bull qui dispose d’une deuxième balle de match dimanche à Suzuka pour mettre fin aux minces espoirs de Charles Leclerc et de Sergio Pérez de lui ravir la première place au classement. 

En réalisant un parcours parfait, soit une victoire tout en réalisant le tour le plus rapide en course (26 points), il sera sacré champion du monde au Japon. 

Le Néerlandais est certes capable d’inscrire le maximum de points pendant une course, ce qu’il a accompli à quatre reprises en 2022, aux Grands Prix d’Émilie-Romagne, de Miami, de Belgique et des Pays-Bas.

S’il n’y parvient pas, d’autres scénarios pourraient aussi lui permettre de devenir le 17e pilote de l’histoire de la discipline-reine du sport automobile à remporter le championnat au moins deux fois.

En fait, Verstappen sera couronné en récoltant huit points de plus que Leclerc et six de plus que son coéquipier Sergio Pérez, vainqueur à Singapour dimanche dernier. Sans élaborer toutes les autres possibilités, il sera également titré dans l’éventualité d’une victoire au Japon sans inscrire le point boni pour le meilleur tour, à condition que Leclerc ne fasse mieux qu’une troisième place à l’arrivée. 

De retour après la... pause

Annulé en raison de la pandémie comme les Grands Prix du Canada et de Singapour, celui du Japon accueille le cirque de la F1 après deux ans d’absence, au grand bonheur de la majorité des pilotes qui affectionnent ce tracé « à l’ancienne ». 

« J’adore cette piste avec ses virages rapides. Nous avons une nouvelle chance de décrocher le titre et nous allons tout donner pour gagner », s’est exprimé Verstappen.

Brillant sixième à Singapour, Lance Stroll fait aussi partie de ceux qui sont heureux de renouer avec l’étape nippone.

« Je suis enthousiaste à l’idée de retourner à Suzuka. C’est un circuit de course particulièrement exigeant, notamment son premier secteur qui est l’un des plus intenses du calendrier. S’il n’est pas facile de doubler, les choses pourraient changer avec l’arrivée des nouvelles voitures », a relaté le pilote québécois.


♦ La deuxième séance d’essais libres du Grand Prix du Japon sera exceptionnellement prolongée de 30 minutes vendredi afin de permettre au fournisseur Pirelli de tester des prototypes de pneus qui pourraient être utilisés en 2023. La même expérience sera aussi tentée à Austin, au Texas, deux semaines plus tard.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.