/finance
Navigation

Les plafonds salariaux éliminés à la Caisse et chez Investissement Québec

Les règles du Conseil du trésor ne s’appliquent plus à la CPDQ et à IQ qui décident seuls

Coup d'oeil sur cet article

Depuis un an et demi, Investissement Québec (IQ) et la Caisse de dépôt et placement du Québec peuvent décider seuls de la rémunération de leurs salariés, sans avoir à suivre les règles contraignantes du Conseil du trésor.

• À lire aussi: Plus de 11 000 $: le grand patron de l’AMF est le champion des repas au resto

Le gouvernement Legault a discrètement adopté, en mars 2021, un décret qui a retiré IQ et la Caisse de l’annexe C de la Loi sur le régime de négociation des conventions collectives dans les secteurs public et parapublic.

«IQ et la Caisse de dépôt sont les seuls organismes gouvernementaux œuvrant dans le domaine financier et sont en concurrence directe avec les entreprises de ce secteur», a indiqué au Journal une porte-parole du Conseil du trésor, Marie-Ève Fillion. 

«Le retrait de l’annexe C [...] fait en sorte que dorénavant, IQ et la Caisse peuvent octroyer à leur personnel des conditions de travail en fonction de leur réalité particulière, sous réserve de l’approbation par leur conseil d’administration, pour attirer ce bassin de main-d’œuvre spécialisée», a-t-elle poursuivi.

  • Écoutez le segment économique d'Yves Daoust diffusé chaque jour en direct 9 h 35 via QUB radio :

Pas un «bar ouvert»

«C’est un changement qui nous donne un peu plus de flexibilité, moins de rigidité, mais ça ne fait pas d’Investissement Québec un bar ouvert. On fait nos balisages, on a un positionnement dans le marché. On est une société d’État, on est prudents, mais au moins on peut se définir un cadre qui nous ressemble davantage, un peu comme la Caisse de dépôt, mais pas au même niveau, bien sûr», a confié au Journal Marie Zakaïb, première vice-présidente aux ressources humaines chez Investissement Québec.

Les règles du Conseil du trésor visent à assurer une certaine cohérence dans la rémunération des différents travailleurs de l’État qui y sont assujettis.

«Je pense que c’était très difficile pour le Conseil du trésor, et avec raison, d’essayer d’octroyer des choses différentes pour Investissement Québec, de par le profil des emplois que nous avons, parce que s’ils le faisaient, évidemment il pourrait y avoir un effet d’entraînement potentiel sur l’ensemble de la fonction publique», a souligné Mme Zakaïb.

Nouveaux échelons

Investissement Québec n’a pas tardé à se servir de sa nouvelle flexibilité. L’an dernier, l’organisme a signé trois conventions avec deux syndicats qui prévoient de nouveaux échelons salariaux. Ceux-ci ont fait bondir les salaires maximaux de 3,5 % à 13,9 % selon les différentes catégories d’emploi. 

Le salaire maximal le plus élevé atteindra 145 000 $ en avril 2024 pour la poignée de syndiqués affectés aux prêts spécialisés et aux investissements. À cela s’ajoutent les primes de rendement annuelles dont bénéficie la quasi-totalité des employés d’IQ.

Après les dirigeants, les syndiqués

Cette réforme de la rémunération des syndiqués d’Investissement Québec s’ajoute à celle applicable aux dirigeants de l’institution, adoptée elle aussi en 2021, mais en vigueur depuis 2019. En vertu de la nouvelle politique, les sept premiers vice-présidents d’Investissement Québec peuvent désormais gagner près de 1 million $ par année, contre moins de 500 000 $ auparavant.

De son côté, le PDG, Guy LeBlanc, est admissible à une rémunération totale maximale de 1,1 million $.

«Quand on voit le traitement que [le ministre] Pierre Fitzgibbon donne à ses amis hauts dirigeants d’IQ [...] et qu’on ne fait que favoriser ces gens-là, je m’excuse, mais ce ne sont pas eux qui font les opérations sur le terrain», a tonné Christian Daigle, président du Syndicat de la fonction publique du Québec.

Un porte-parole de la Caisse, Maxime Chagnon, a soutenu que le retrait de l’institution de l’annexe C n’a rien changé à sa réalité, puisqu’aucun de ses salariés ne sont représentés par des syndicats.


En 2021-2022, la rémunération moyenne a atteint environ 150 000 $ chez IQ et plus de 350 000 $ à la Caisse.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.