/world/guerre-en-ukraine
Navigation

«Pas d'indications» que la Russie se prépare «de manière imminente» à utiliser l'arme nucléaire

FILES-UKRAINE-RUSSIA-CONFLICT-US-ARMS-NUCLEAR-SIPRI
AFP

Coup d'oeil sur cet article

«Nous n'avons pas de raison d'ajuster notre propre posture nucléaire stratégique, pas plus que nous n'avons d'indications que la Russie se prépare à utiliser de manière imminente des armes nucléaires», a dit vendredi la porte-parole de la Maison-Blanche. 

• À lire aussi: Moscou furieux des propos de Zelensky évoquant des «frappes préventives» de l'OTAN

• À lire aussi: Guerre en Ukraine : Biden alerte contre le risque d’une « apocalypse » nucléaire

Cette mise au point de Karine Jean-Pierre intervient après des propos particulièrement forts jeudi du président Joe Biden, qui avait estimé que le monde faisait face pour la première fois depuis la Guerre froide à un risque d'«Armageddon» nucléaire, c'est-à-dire d'apocalypse.

Interrogée pour savoir si ce ton plus alarmiste était lié à de nouveaux renseignements obtenus par les États-Unis, la porte-parole a répondu «non» lors d'une brève séance de questions-réponses à bord de l'avion transportant Joe Biden vers le nord-ouest de Washington.

«Nous n'avons pas été confrontés à la perspective d'un “Armageddon” depuis Kennedy et la crise des missiles de Cuba» en 1962, avait-il déclaré lors d'une collecte de fonds à New York, au cours de laquelle il a estimé que son homologue russe, Vladimir Poutine, «ne plaisantait pas» en menaçant de recourir à l'arme atomique.

Du 14 au 28 octobre 1962, la crise des missiles installés à Cuba par l'Union soviétique et repérés par les États-Unis avait fait trembler la planète, laissant craindre une guerre nucléaire.

Confronté à une résistance ukrainienne tenace, alimentée par l'aide militaire occidentale, Vladimir Poutine a fait une allusion à la bombe atomique dans un discours télévisé le 21 septembre.

Il s'était dit prêt à utiliser «tous les moyens» dans son arsenal face à l'Occident, qu'il avait accusé de vouloir «détruire» la Russie.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.