/finance
Navigation

Inflation: la majorité des Canadiens estime que les impôts sont trop élevés

ARG-REVENU-IMPOTS
Photo d'Archives Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Plus de 72 % des Canadiens pensent que les impôts des particuliers sont trop élevés, et 42 % estiment que ceux des entreprises sont trop bas, selon un sondage mené pour l’Institut Économique de Montréal (IEDM). 

• À lire aussi: Le vote des Québécois décortiqué

Les résultats dévoilés mardi révèlent que seulement 21 % des Canadiens considèrent que les impôts pour les particuliers sont «à un niveau acceptable».

«Les résultats de ce sondage reflètent bien la lourdeur du fardeau fiscal sur les familles. En ces temps d’incertitude économique, peu d’entre elles ont la marge de manœuvre pour se bâtir un fonds d’urgence ou un quelconque coussin. N’oublions pas que les taxes et impôts sont la principale dépense des ménages, et de loin», a expliqué Olivier Rancourt, économiste à l’IEDM.

La grande majorité des répondants (71 %) ont indiqué être conscients qu’une augmentation du fardeau fiscal des entreprises finirait par les pénaliser en tant que consommateurs, car elle se traduirait par des prix plus élevés.

«Les citoyens s’attendent à ce que les gouvernements fassent leur part pour alléger leur fardeau fiscal. Ils se sentent déjà trop imposés, et se doutent bien que tenter d’en soutirer plus aux entreprises ne fera que les pénaliser», a affirmé Krystle Wittevrongel, analyste sénior en politiques publiques et leader du Projet Alberta à l’IEDM.

Plus de 77 % des Canadiens pensent que les plus riches seront tentés de s’exiler ou de transférer leurs actifs vers des pays plus attrayants si leurs impôts augmentent trop.

Le sondage mené par Ipsos a été réalisé du 27 septembre au 1er octobre 2022 auprès de 1027 résidents canadiens âgés de 18 ans et plus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.