/news/society
Navigation

Environnement, mobilité, logement: les citoyens appuient les maires dans leur croisade

Environnement, mobilité, logement: les citoyens appuient les maires dans leur croisade
Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

Coup d'oeil sur cet article

Les citoyens estiment que leur ville a un rôle de premier plan à jouer sur les enjeux nationaux comme le logement, la mobilité et l’environnement, que les maires ont mis de l’avant comme leurs nouveaux chevaux de bataille.  

• À lire aussi: Indicateur municipal Léger: les gens de la région de Québec parmi les plus satisfaits de leur maire

«Ça leur donne un peu raison», affirme Christian Bourque, vice-président chez Léger, en référence à la prise de position forte exprimée par plusieurs maires du Québec en faveur de meilleurs investissements en logement, en lutte contre les changements climatiques et en transport en commun et mobilité, ces derniers mois.  

Taxes foncières

M. Bourque rappelle qu’en campagne électorale, ces élus avaient déploré le fait que les taxes foncières, qui sont la principale source de revenus des villes, ne suffisent plus pour répondre à toutes ces responsabilités.  

«Ces chiffres sont non équivoques. 88% pensent que leur municipalité a un rôle à jouer en environnement, 87 % en habitation et 80 % en mobilité», illustre Katherine Marcil, directrice de recherche chez Léger. De plus, une forte proportion des gens considère que ce rôle doit être «de premier plan». 

Attentes élevées

Les deux experts constatent que les attentes des citoyens sont bien présentes et que leurs exigences sont élevées. Ces données proviennent de l’indicateur municipal Léger, qui mesure le degré de satisfaction des citoyens envers les services municipaux. Voici d’autres faits saillants de l’édition 2022 de l’indicateur.  

Les gens voudraient marcher davantage

Les villes auraient tout avantage à investir dans les infrastructures pour les piétons, car il existe un grand désir de marcher davantage parmi la population. 

En effet, l’indicateur Léger a mesuré que 71 % des citoyens aimeraient se déplacer plus fréquemment à pied. Mais des obstacles les en empêchent, comme le piètre déneigement des trottoirs et la mauvaise qualité des infrastructures. 

«Pendant la pandémie, il y a un goût qui a été pris pour la marche. Ce goût est resté, ce n’est plus juste un loisir», a souligné Katherine Marcil. Le vélo et le transport en commun sont aussi attrayants pour une bonne partie des gens. «48 % ont dit que s’il y avait des infrastructures qui étaient vraiment améliorées, ils feraient du vélo pour se déplacer et 49 % utiliseraient le transport en commun.» 

L’environnement oui, mais pas de hausse de taxes

L’indicateur municipal démontre que les citoyens sont très préoccupés par l’environnement et 84 % croient que leur ville a un rôle à jouer dans la lutte aux changements climatiques. 

Ils sont nombreux aussi (81 %) à être prêts, personnellement à faire des changements dans leur mode de vie. M

ais la ferveur diminue quand on touche au portefeuille. Au total, 65 % croient qu’il faut tout mettre en œuvre pour le faire, même si ça signifie une hausse de leur compte de taxes. 

«Les gens ont peur de ce qui va augmenter dans leur vie. Ils redoutent des hausses de taxes», constate Christian Bourque.  

La satisfaction envers les services municipaux diminue

Globalement, les citoyens sont moins satisfaits qu’avant de la qualité des services qu’ils reçoivent de leur municipalité. 

«La satisfaction générale à l’égard de la qualité des services enregistre une baisse légère, mais significative par rapport à 2020», expose Léger. On est passé de 7,3 sur 10 à 7,1. Et les petites municipalités n’ont plus le monopole des meilleurs services municipaux, constate Christian Bourque. 

«Ça fait 26 ans que l’indicateur existe. Au tout début, plus la municipalité était petite, plus les gens étaient satisfaits de leur administration municipale. Là, ce n’est plus nécessairement le cas. Le meilleur taux de satisfaction est dans les villes moyennes, la plupart du temps en banlieue.» 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.