/lifestyle/techno
Navigation

Avec la lumière, cette entreprise de Laval pourrait révolutionner la recharge de nos appareils

Avec la lumière, cette entreprise de Laval pourrait révolutionner la recharge de nos appareils

Coup d'oeil sur cet article

Capter la lumière pour la convertir en énergie électrique, c’est le défi de la jeune entreprise lavalloise formée de spécialistes et d’étudiants universitaires de la grande région métropolitaine. Grâce à leurs efforts de recherche, vous pourriez ne plus jamais avoir besoin de brancher votre téléphone cellulaire pour le recharger. 

Depuis son lancement en 2021, WattByWatt concentre ses recherches sur la forme synthétisée de pérovskite – un minéral naturel très prometteur dans la composition de batteries solaires. Cette technologie appelée Perovton est protégée par brevet.

« La magie de ce nouveau matériau photovoltaïque est qu’il fonctionne à l’intérieur, raconte Pierre Des Lierres, directeur du développement des affaires de WattByWatt. Le système d’énergie renouvelable de nouvelle génération de son entreprise, qui a bénéficié d’un financement initial de 4 millions de dollars provenant d’investisseurs privés par l’intermédiaire de WhiteHaven Securities, capte la lumière naturelle et artificielle et la convertit en énergie » indique le communiqué.

De mini modules photovoltaïques par WattByWatt
WattByWatt
De mini modules photovoltaïques par WattByWatt

Projet de construction en cours

Cette occasion unique pour les étudiants de travailler sur des projets de pointe est offerte par le Mitacs, un OSBL spécialisé dans l’innovation au pays. En tout, une dizaine d’employés travaille chez WattByWatt.

Le projet de l’entreprise consiste à produire le matériau (la pérovskite) sans avoir besoin d’une salle blanche très coûteuse, un tel processus permettrait de réduire de moitié les coûts de fabrication et de production.

À l’heure actuelle, l’entreprise démarre la construction d’un laboratoire de recherche et de développement de 5000 pi2, ainsi que d’une installation de production à Laval, lesquels devraient entrer en activité en mars 2023.

Pour recharger des milliards d'appareils électroniques

« Les applications potentielles de ce nouveau système d’énergie vont de la charge de téléphones cellulaires ou de capteurs d’Internet des objets (IdO) à l’alimentation de balises de proximité et d’étiquettes RFID utilisées pour les articles des supermarchés, en passant par la charge de caméras d’extérieur ou de réseaux Wi-Fi résidentiels. »

Commercialisée à grande échelle, l’impact environnemental et énergétique de cette technologie serait énorme. Grâce à la lumière, il ne faudrait produire que deux kilowattheures par année pour recharger un téléphone intelligent. Dans le monde, près de 6,6 milliards de personnes utilisent un téléphone.

Grand avantage de la pérovskite, c’est qu’elle absorbe toute l’énergie lumineuse, alors que les panneaux solaires ne captent que le spectre infrarouge de la lumière directe du soleil.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.