/news/politics

Saint-Augustin-de-Desmaures: hausse salariale rondelette pour les élus municipaux en 2023

Saint-Augustin-de-Desmaures: hausse salariale rondelette pour les élus municipaux en 2023
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Contrairement à leurs homologues de Québec et de Lévis, les sept élus municipaux de Saint-Augustin-de-Desmaures vont toucher, à partir du 1er janvier, une rondelette hausse salariale dont le taux sera calculé à partir de l’inflation galopante des derniers mois. 

• À lire aussi: Les élus de Lévis limiteront leur hausse de salaire à 2%

Selon le règlement en vigueur, «la rémunération de base [du maire et des six conseillers municipaux] est indexée selon la variation de l’indice moyen des prix à la consommation pour l’année précédente en prenant comme base l’indice établi pour l’ensemble du Québec par Statistique Canada».  

Le taux exact de la hausse n’est pas encore connu, mais elle tournera vraisemblablement autour de 5%, a convenu le maire Sylvain Juneau. 

«Quand un règlement est adopté, on a cette vilaine habitude d’essayer de le suivre. Ce qui est derrière ça, c’est de maintenir le pouvoir d’achat», a-t-il insisté. 

Selon lui, «il y a quelques années, on a déjà eu des hausses salariales autour de seulement 1%. Quand l’indexation est de cet ordre, on l’applique et on ne dit pas qu’il faut hausser la rémunération de 4% pour arriver aux mêmes augmentations des employés municipaux», a souligné le maire.  

Chacun fait comme il veut 

Ce dernier a soigneusement évité de commenter le fait que les élus des municipalités voisines de Québec et de Lévis ont plutôt choisi de limiter leurs hausses salariales. À Lévis, l’augmentation sera plafonnée à 2%, tandis que le chiffre précis pour Québec n’est pas encore connu.  

«Les voisins font comme ils l’entendent, puis moi je m’occupe de ma Ville. J’en ai plein mes bottes avec ma Ville et ça me suffit», a laissé tomber Sylvain Juneau. 

À Saint-Augustin-de-Desmaures, la rémunération globale actuelle du maire Juneau tourne autour de 121 000$ soit une rémunération de base de 94 000$, une allocation de dépenses de 17 500$ et une rémunération de près de 10 000$ provenant de la Communauté métropolitaine de Québec. 

La possible hausse de 5% ferait donc passer sa rémunération à environ 127 000$.  

Dans un autre ordre d’idées, le maire Juneau a confirmé que le budget 2023, qui sera déposé en décembre, va prévoir un gel des taxes pour les Augustinois. L’année dernière, lors de la campagne électorale, M. Juneau s’était engagé pour ce gel pour la durée de l’actuel mandat. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.