/news/consumer
Navigation

La SAQ annonce une nouvelle hausse des prix

La SAQ annonce une nouvelle hausse des prix
TOMA ICZKOVITS

Coup d'oeil sur cet article

Les amateurs de vins et spiritueux devront débourser davantage pour se faire plaisir, la SAQ va augmenter en moyenne de 2,4 % le prix de 1458 produits disponibles dans ses succursales et sur son site internet. 

Cette hausse entrera en vigueur dès dimanche 6 novembre. «Parmi les 1458 produits touchés par une hausse de prix, une centaine seront augmentés le 29 janvier 2023, puisqu'ils sont actuellement en promotion», a précisé la SAQ par communiqué, lundi.

La SAQ a toutefois fait savoir qu’en contrepartie, une baisse moyenne de 1,3 % sera appliquée sur 539 produits et le prix de 1389 produits demeurera stable.

«L'inflation que nous vivons depuis plusieurs mois touche la majorité des produits de consommation, et malheureusement, les vins et les spiritueux n'y échappent pas. Considérant la tendance à la hausse et les demandes légitimes de nos fournisseurs liés aux différents défis auxquels ils font face, nos équipes dédiées à la gestion de l'offre ont su négocier à juste prix», a fait valoir Catherine Dagenais, présidente et chef de la direction de la SAQ.

  • Écoutez l'entrevue de Mario Dumont avec Catherine Lessard, présidente-directrice générale d’A3 Québec sur QUB Radio :

Augmentation des coûts

Plusieurs des fournisseurs de la SAQ font face à d'importants défis qui impactent leurs coûts de production, incluant la pénurie de main-d'œuvre et la hausse du prix des matières liées à l'embouteillage. La hausse des frais de transport maritime et terrestre complique également l'acheminement des produits.

Pour l’association A3 Québec, qui réunit près de 80 agences de vins et spiritueux, cet ajustement des prix est «indispensable vu le contexte économique».

A3 Québec rappelle qu’au prix de départ, soit celui auquel le vigneron ou le distillateur vend son produit à la SAQ, s'ajoutent les frais de transport, les droits de douane et d'accise, les frais de service au prix d'achat afin de déterminer le prix de base sur lequel s'applique l'ajustement fait par la SAQ. Ainsi, sur un vin se détaillant 17 $, le prix départ représente approximativement 6 $, soit le tiers du prix détail. Pour un spiritueux vendu 28 $, ce sont aussi près de 6 $ qui vont dans les poches du fournisseur.

«Comme c'est le cas avec tous les autres biens de consommation, un produit de qualité a une valeur et il est primordial que tous les efforts et le savoir-faire qui se retrouvent derrière ces produits soient reconnus», a déclaré Catherine Lessard, directrice générale d'A3 Québec.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.