/news/currentevents
Navigation

Un saut fatal pour un parachutiste québécois d'expérience

Les amis de l’amateur de sensations fortes s’expliquent mal ce qui s’est produit

ACCIDENT PARACHUTE
Photo courtoisie, Dan Bégin Maxime Bernatchez lors d’un de ses derniers sauts en parachute avec son meilleur ami, Dan Bégin.

Coup d'oeil sur cet article

C’est un parachutiste avec une dizaine d’années d’expérience et plus de 2000 sauts à son actif qui a perdu la vie samedi midi à Victoriaville sous le regard de ses cinq amis. 

• À lire aussi: Un homme décède dans un accident de parachute

« C’est sûr que c’est dur à voir, ce que j’ai vécu samedi, je ne m’attendais jamais à le vivre avec un sauteur d’expérience comme lui », a lancé le meilleur ami de la victime, Dan Bégin, qui était présent au moment de l’accident. 

La victime, Maxime Bernatchez, décrit comme un des meilleurs parachutistes de la province, a perdu le contrôle de son parachute à moins de 150 pieds du sol alors qu’il s’adonnait à un saut d’une altitude de 6000 pieds. 

Maxime Bernatchez
Photo tirée de Facebook
Maxime Bernatchez

Après avoir fait plusieurs vrilles dans les airs, l’homme de 39 ans a terminé sa course dans un poteau au sol. 

À tour de rôle, ses amis ont pratiqué les manœuvres de réanimation en attendant l’arrivée des secours. Son décès a été constaté à l’hôpital. 

Les circonstances 

C’est sous un ciel dégagé et avec des conditions de vol visiblement bonnes que les six amis sont montés à bord de l’hélicoptère loué pour l’occasion. 

ACCIDENT PARACHUTE
Capture d'écran, Facebook

Les parachutistes d’expérience avaient organisé l’activité indépendamment de l’école de parachutisme de la ville et utilisaient leur propre équipement.

«Les gens pensent que c’était un saut téméraire, mais c’était très tranquille. Maxime a pris la peine de déplier son parachute qui était resté plié depuis 2 ou 3 jours pour s’assurer que tout soit sécuritaire», a expliqué son meilleur ami depuis dix ans, Dan Bégin.

Les derniers accidents de parachutisme recensés au Québec mentionnent des problèmes techniques au niveau du déploiement de la toile, notamment en raison de cordages mélangés ou de parachutes pliés de façon inadéquate. Or, dans ce cas-ci, le parachute de M. Bernatchez était adéquatement plié et se serait facilement déployé lors de son saut selon les gens présents. 

Selon les témoins de la scène, un mauvais fonctionnement de l’équipement pourrait être en cause.

Une pluie d’hommages

À la suite de l’annonce, les réseaux sociaux de l’amateur de sensations fortes ont été submergés de messages de soutien envers la famille.

«Il avait toujours 36 000 projets, il aimait tout le monde, il voulait toujours que les gens soient bien et heureux», s’est remémoré Justine Doré-Champagne, une de ses amies d’enfance.

Maxime Bernatchez partageait sa passion pour l’adrénaline sur sa chaîne YouTube ainsi que sur ses réseaux sociaux qu’il alimentait régulièrement.  

Une enquête est en cours afin d’établir les causes exactes de l’accident.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.