/sports/football/rougeetor
Navigation

Prêts pour un autre classique

Rouge et Or et Carabins s’affrontent pour la neuvième fois de suite à la Coupe Dunsmore

GEN - CARABINS VS ROUGE ET OR  / RSEQ
Photo d’archives Le porteur de ballon Alex Duff lors du premier affrontement cette saison entre le Rouge et Or et les Carabins, le 30 septembre, à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

D’un côté, les Carabins tiennent à conserver leur trône. De l’autre, le Rouge et Or est prêt à tout pour lui ravir le titre de champion québécois. Chose certaine, tout est en place pour une autre confrontation épique entre les deux grands rivaux.

• À lire aussi: Rouge et Or: Kevin Mital sacré joueur par excellence dans le RSEQ

• À lire aussi: Rouge et Or: dernier tour de piste devant leurs partisans

• À lire aussi: Carabins: la défensive à l’honneur

Le coup d’envoi de la Coupe Dunsmore sera donné à 14 h, samedi, sur le terrain du stade TELUS-UL. La grande finale du football universitaire québécois opposera ces deux grands rivaux pour la neuvième fois. 

Les entraîneurs Glen Constantin et Marco Ladeluca.
Photo Didier Debusschère
Les entraîneurs Glen Constantin et Marco Ladeluca.

Même si c’en est presque devenu une tradition, difficile de prédire qui sortira vainqueur de cet affrontement. Plusieurs résument ce duel comme étant l’attaque du Rouge et Or contre la défensive des Carabins. Mais ce n’est pas l’avis des entraîneurs-chefs Glen Constantin et Marco Iadeluca, qui ont vanté les effectifs de leurs rivaux.

Visions similiaires

« Ils ont une attaque qui roule à plein régime depuis le début de la saison mais je pense qu’ils ont une très bonne défensive aussi. C’est une équipe complète. Il va falloir contrôler le match des deux côtés du ballon, pas juste se concentrer sur leur offensive », a dit Iadeluca.

Constantin dressait le même constat. Il serait imprudent de seulement voir la défensive des Carabins comme force de frappe. 

« Je pense que ça prend un bon équilibre des deux côtés. Comme le dit notre ami Pierre Vercheval, il faut jouer du football complémentaire. Il faut protéger notre offensive avec notre défensive et ainsi de suite. »

Selon lui, il faudra « jouer un match sans erreur autant que possible et prendre nos opportunités quand elles sont là. »

Un effectif plus complet

Marco Iadeluca a vu plusieurs de ses joueurs visiter l’infirmerie au cours de la saison. Cet après-midi, il aura toutefois sous la main un effectif plus complet, particulièrement à l’attaque avec le retour des receveurs de passes Hassane Dosso et Carl Chabot.

« Hassane, oui, amène beaucoup, mais il y a beaucoup de joueurs qui n’étaient pas là au dernier match ici et ils vont tous être là demain [samedi]. Définitivement, on est plus en confiance quand tous nos joueurs sont là. »

« La clé de n’importe quelle offensive c’est d’avoir plusieurs armes différentes pour pouvoir faire un peu de tout. On est très heureux d’avoir le retour de notre receveur numéro un. Mais je pense que d’avoir tous nos gars de retour, c’est là qu’on peut distribuer le ballon à différentes armes. » 

Glen Constantin est bien au fait de ces retours au jeu. « Je pense qu’ils vont avoir les effectifs quasiment à plein régime. Ils ont un bon groupe de receveurs et un très, très bon quart-arrière. »

Météo

Après avoir profité d’un automne clément côté température, les deux équipes risquent de devoir composer avec la pluie et le vent. Des éléments qui pourraient avoir une influence sur le match.

Constantin s’est permis de rappeler une phrase qu’il répète souvent lors de ses points de presse hebdomadaires. 

« Comme je dis souvent ici le jeudi, ce n’est jamais une mauvaise journée pour courir le ballon, donc il faut qu’on soit en position de le faire », a-t-il sagement indiqué, ajoutant au passage qu’il faudra « sécuriser le ballon » à tout prix pour éviter de coûteux revirements.

Son homologue a lui aussi souligné l’importance de bien courir avec le ballon en cas de pluie et prévient qu’il s’agit d’une facette du jeu des Carabins qui est à point.

« Nos trois derniers matchs, je pense que c’est nos trois meilleurs qu’on a eus au sol. On n’a pas eu des gros chiffres parce qu’on n’a pas couru le ballon beaucoup. Mais au dernier match, Bertrand [Beaulieu] a une moyenne par portée de 9,5 verges. Je pense que notre jeu au sol est beaucoup supérieur à ce qu’il était en début de saison. On a une offensive qui arrive avec de la confiance ici », a-t-il dit.

Reste à voir si dame Nature aura elle aussi son mot à dire sur le résultat de la partie.

Vendredi midi, un peu plus de 12 000 billets avaient trouvé preneur pour le match, a annoncé l’organisation du Rouge et Or.

Une défaite qui a rapproché les Carabins

Le dernier passage des Carabins dans l’antre du Rouge et Or s’était terminé par une défaite sans équivoque pour les Montréalais. « Une claque dans la face » dont l’équipe avait bien besoin, estime Nicky Farinaccio.

Invaincus jusque-là, les Bleus étaient repartis de la Vieille Capitale après avoir été malmenés. Un revers de 22 à 3, difficile à digérer. Pour la deuxième fois de la saison contre l’Université Laval, l’équipe n’avait marqué aucun touché offensif.

Plusieurs recrues avaient alors fait connaissance avec la bruyante foule du stade TELUS-UL, et un peu plus de 18 000 partisans avaient assisté à la rencontre. 

« C’est sûr que ça a eu un choc sur certains gars qui n’avaient pas joué ici. Quand tu es une recrue et que tu viens ici pour la première fois, c’est la plus grosse foule que tu as vue de ta vie. C’est sûr que ça a eu un effet de choc, mais c’est de ça dont on avait besoin. On avait besoin d’une petite claque dans la face, je ne vais pas te mentir », a indiqué le secondeur étoile de deuxième année.

Pire encore, les Carabins allaient s’incliner la semaine suivante à Sherbrooke. Mais plutôt que de se laisser abattre, Farinaccio raconte avoir vu ses coéquipiers tissés des liens très serrés.

« Ça nous a vraiment rapprochés en tant qu’équipe. [...] C’est sûr que je ne veut plus jamais revivre ce feeling-là. Je veux gagner ce trophée et le ramener à la maison. »

« Le couteau entre les dents »

Kevin Mital s’attend à voir les Montréalais débarquer à Québec « le couteau entre les dents ».

Le receveur de passes vedette du Rouge et Or arborait fièrement les couleurs de son équipe dans sa barbe, qu’il a teinte en rouge pour l’occasion. 

Kevin Mital tente de se départir de Bruno Lagacé lors du match du 16 octobre, au stade TELUS-UL.
Photo d’archives
Kevin Mital tente de se départir de Bruno Lagacé lors du match du 16 octobre, au stade TELUS-UL.

« La semaine des finales on bleache, on teint en rouge. Je l’avais fait en 2018. Ça avait bien tourné pour nous autres alors je me suis dit pourquoi pas cette année aussi », a-t-il rigolé.

L’ancien du Phénix du Collège André-Grasset a rappelé combien la victoire du Rouge et Or face aux Carabins, le 16 octobre dernier, avait été capitale. Elle mettait fin à une série de cinq défaites consécutives face à l’ennemi juré.

« C’est sûr que ça a brisé une malédiction de cinq défaites. C’est sûr que c’est un poids de moins. [...] Là, ça va être de le refaire. Ils ont des effectifs qui sont de retour, ça va être un bon match. »

Ça va jaser

Sur le terrain, il affrontera plusieurs de ses anciens coéquipiers du Phénix du collège André Grasset.

Reconnu pour ne pas avoir la langue dans sa poche durant les matchs, Mital ne compte pas y faire exception pour la Coupe Dunsmore.

« Ça va probablement jaser. Mais dans les limites de l’art, comme d’habitude. »

L’heure de la revanche

Le bloqueur Nathaniel Dumoulin-Duguay rappelait vendredi les défaites du Rouge et Or aux mains des Carabins lors des deux dernières Coupe Dunsmore comme source de motivation.

Le joueur de deuxième année espère renverser la tendance et permettre aux siens de retrouver le titre de champion québécois.

« C’est un très grand match demain [samedi]. Je pense qu’on est prêts. On est très fébrile. On a perdu les deux dernières, donc on a un peu un sentiment de vengeance. On va être physique rapide et je pense qu’on est très prêt pour ce match-là. »

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.