/travel/destinations/quebec
Navigation

Changer d’air: un boisé bien spécial à Châteauguay

Centre écologique Fernand-Seguin à Châteauguay
Photo courtoisie, Héritage Saint-Bernard Les mésanges viennent se percher dans nos mains quand on les attire avec des graines de tournesol.

Coup d'oeil sur cet article

Derrière le Centre multisport de Châteauguay, on ne s’attend pas à trouver un boisé avec des sentiers où l’accès est libre et gratuit. Il s’agit du Centre écologique Fernand-Seguin, nommé ainsi à la mémoire du célèbre vulgarisateur scientifique s’étant jadis fait connaître par ses émissions à Radio-Canada. 

Le site fait la joie de beaucoup de monde dont plusieurs familles venues marcher, prendre l’air et tendre la main avec des graines de tournesol pour attirer mésanges ou sittelles. Surtout pour les enfants, c’est une grande source d’émerveillement. 

Sentiers

Balade avec un tout-petit dans un raccourci du sentier No 1.
Photo courtoisie, Anne L’Heureux
Balade avec un tout-petit dans un raccourci du sentier No 1.

Idéal avec des jeunes en bas âge, le sentier No 1 forme une boucle de deux kilomètres, en passant par la halte des pics. Un peu plus long, le sentier No 2, doté d’une passerelle de 300 mètres, prend la forme d’une boucle se rendant à la halte des mésanges où se trouvent quelques tables à pique-nique. 

Ce trajet mène à un petit étang aménagé pour remplacer un marais remblayé durant les travaux de prolongement de l’autoroute 30. L’hiver venu, les deux sentiers sont aménagés pour la marche sur neige battue et pour le ski de fond.

Le sentier No 2 est doté d’une passerelle de 300 mètres.
Photo courtoisie, Héritage Saint-Bernard
Le sentier No 2 est doté d’une passerelle de 300 mètres.

Une ancienne érablière

Le Centre écologique Fernand-Seguin est en fait une ancienne érablière, laquelle a été acquise par la Ville de Châteauguay en 1973. On y exploitait une cabane à sucre. 

Les terres en friche témoignent de l’agriculture ayant été pratiquée jusqu’au début des années 1970. Des champs bordent l’érablière. 

Cette diversité d’habitats attire une centaine d’espèces d’oiseaux. En plus des mésanges et des sittelles y vivent des pics et plusieurs oiseaux de proie comme des chouettes, des éperviers ou des buses.  

Un milieu naturel préservé

Le fait que le cœur du centre écologique soit constitué d’une érablière à caryers lui confère une grande valeur, ce type de forêt ayant cédé la place à l’urbanisation dans la grande région de Montréal. On y retrouve l’érable à sucre, avec des caryers ovale et cordiforme. 

Ce boisé de plus en plus rare près de la ville abrite plusieurs autres essences comme le tilleul d’Amérique et le noyer cendré. Une servitude de conservation par Nature-Action Québec et la Ville de Châteauguay a fait en sorte que ce milieu naturel d’une grande richesse est aujourd’hui protégé à perpétuité.  

CENTRE ÉCOLOGIQUE FERNAND-SEGUIN

  • Gestionnaire : Héritage Saint-Bernard
  • Frais d’entrée : gratuit
  • Sentiers : pédestres (5 km), ski de fond (15 km), raquette (4 km)
  • Chiens : non autorisés
  • www.heritagestbernard.qc.ca

D’AUTRES IDÉES DE SORTIES

Un autre lieu gratuit

À Mascouche, le parc du Grand-Coteau étonne avec une vingtaine de kilomètres de sentiers. Pour savoir où vous êtes en tout temps, téléchargez une carte Ondago sur votre téléphone avant votre départ. 

www.mascouche.ca/loisirs-et-parcs


Le Bois de Belle-Rivière

Ce parc régional de Mirabel est fréquenté par des randonneurs avec leur chien ou des petites familles avec une poussette. On y va aussi pour louer un vélo à pneus surdimensionnés ou jouer au disque-golf. 

www.boisdebelleriviere.com


 

Alain Demers est l’auteur du livre Redécouvrir le Québec : 101 destinations, publié aux Éditions du Journal.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.