/entertainment/shows
Navigation

Stupéfiant Luc Langevin

Luc Langevin
Photo courtoisie, Patrick Beaudry Avec Vérités, l’illusionniste Luc Langevin propose son spectacle le plus audacieux.

Coup d'oeil sur cet article

Avec des numéros de téléportation, d’apparition et de disparition d’objets, Vérités, le nouveau spectacle de Luc Langevin, est sa proposition la plus audacieuse et accomplie.

L’illusionniste était de retour dans sa ville natale, lundi, pour présenter à la Salle Albert-Rousseau la première de son troisième spectacle solo.

Avec Vérités, Luc Langevin passe à un autre niveau avec des numéros élaborés et stupéfiants qui s’apparentent à ceux du maître David Copperfield. 

« On perçoit juste 10 % de ce qui est devant nous. Il faut donc venir voir le spectacle dix fois pour tout voir », a-t-il dit, avec humour.

Durant Vérités, Luc Langevin fait apparaître toutes sortes d’objets, dont certains particulièrement étonnants, recrée sur scène une activité de couple choisie au hasard, et sans qu’il le sache, puis il se téléporte de la scène au lobby de la salle et même pas mal plus loin.

Tout au long des 90 minutes de Vérités, Luc Langevin interagit avec le public. 

Il sollicite la participation en invitant des gens à monter sur scène et en donnant certaines directives à ceux dans la foule. Ce qu’il fait avec aise et avec un bel humour. 

Confondre les « JP »

Dans un de ces numéros, il fera voyager un objet du quotidien avec la collaboration d’un spectateur et de quelqu’un, rejoint virtuellement, dans le confort de sa résidence. Stupéfiant.

Et des numéros stupéfiants, ce n’est pas ça qui manque dans Vérités. On a beau chercher les trucs, il n’y a rien à comprendre. Le public, lors de ses interventions, effectue des choix, qui ne peuvent pas, comme le dirait les « JP », ces sceptiques, comme il les appelle, être organisés avec le gars de vues.

Un numéro fort amusant et divertissant, en fin de spectacle, mettant en vedette un jeune qui deviendra invisible, durant quelques moments, en témoigne.  

On a même eu droit à un clin d’oeil à la montre détectrice de mensonges de l’émission La Petite vie.

Seul petit bémol, certaines projections, en début de spectacle, fonctionnaient moins bien en raison des éclairages devant les écrans.


Luc Langevin sera de retour à la Salle Albert-Rousseau, avec son spectacle Vérités, les 19 février et les 11 et 12 mai 2023.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.