/news/politics
Navigation

Première mission à l’étranger: Marchand dresse un bilan positif et parle de «grandes perspectives pour la suite»

Première mission à l’étranger: Marchand dresse un bilan positif et parle de «grandes perspectives pour la suite»
Photo Taïeb Moalla

Coup d'oeil sur cet article

TUNIS | Au terme de sa première mission à l’étranger, qui s’est déroulée à Paris, au Havre et à Tunis, le maire Marchand s’est félicité d’avoir atteint tous les objectifs qu’il s’était initialement fixés. 

• À lire aussi: Mission à l’étranger: Marchand associe les anti-tramway aux pollueurs

• À lire aussi: Une visite parisienne au pas de course pour Bruno Marchand

• À lire aussi: Mission à l'étranger: Marchand prudent quant à une mise en service progressive du tramway

« La première chose qui englobe le fait d’apprendre, d’attirer et de rayonner, c’est les liens qu’on crée avec les gens. On a réussi à créer de très bons liens qui ouvrent de grandes perspectives pour la suite », a fait savoir Bruno Marchand, juste avant son retour à Québec.  

Liens créés

Ce dernier a particulièrement insisté sur les liens créés entre Québec et l’UNESCO dans les dossiers du patrimoine. 

« Juste pour ça, le voyage aura valu le coup, a-t-il mentionné. Partout où on est passé, les gens ont le goût de travailler avec la Ville de Québec. On peut apprendre les uns des autres. »  

Première mission à l’étranger: Marchand dresse un bilan positif et parle de «grandes perspectives pour la suite»
Photo Taïeb Moalla

M. Marchand s’est dit « surpris qu’on en soit déjà là » dans ses relations bilatérales avec ses homologues des autres villes. Il a répété qu’il pense réaliser en moyenne trois missions annuelles à l’étranger pour entretenir ces liens privilégiés et « parce qu’on franchit plusieurs barrières » quand le maire est présent à des rencontres. 

Interrogé quant à d’éventuels faux pas durant ce voyage, M. Marchand s’est dit globalement satisfait, mais il a convenu que la durée de certaines rencontres et visites aurait pu être différente pour maximiser le temps. 

Bruno Marchand a eu droit à un tour guidé de la Médina de Tunis, en Tunisie, jeudi.
Photo Taïeb Moalla
Bruno Marchand a eu droit à un tour guidé de la Médina de Tunis, en Tunisie, jeudi.

Des piques aux opposants 

Interrogé quant aux opposants Claude Villeneuve et Jackie Smith, qui ont multiplié les sorties publiques durant cette mission, le maire Marchand s’est fait ironique.  

« Ils sont bons. Ils ont de bonnes idées. Ils savent comment ça fonctionne les subventions au gouvernement fédéral. Ils sont super à l’aise pour trouver un local pour l’itinérance », s’est-il moqué en faisant référence à divers sujets abordés cette semaine par les chefs de Québec d’abord et de Transition Québec.  

Première mission à l’étranger: Marchand dresse un bilan positif et parle de «grandes perspectives pour la suite»
Photo Taïeb Moalla

Comme le maire l’avait promis avant son départ de Québec, un premier bilan formel de cette mission sera dressé d’ici six semaines.  

Bruno Marchand doit atterrir à Québec, en provenance de Paris, samedi en fin de matinée. Il pourra donc participer au conseil municipal lundi.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.