/weekend
Navigation

Activités culturelles: quoi faire ce week-end

Voivod
Photo courtoisie Pochette du EP Ultraman de la formation québécoise Voivod

Coup d'oeil sur cet article

Voici quelques suggestions d’activités culturelles à faire ce week-end.

Voivod revisite Ultraman

Voivod a lancé le 4 novembre dernier un EP intitulé Ultraman où le quatuor revisite la trame sonore de la série de science-fiction japonaise fort populaire au milieu des années 60. Denis « Snake » Bélanger, Daniel « Chewy » Mongrain, Dominic « Rocky » Laroche et Michel « Away » Langevin s’attaquent, à leur façon, au thème d’ouverture, à celui de la victoire et à la portion finale. Il y a des versions instrumentales, en français, en anglais et en japonais, chantées par Dan Mongrain. Il y a aussi les titres Overreaction et Voivod enregistrés en concert en 2018. Le EP Ultraman est offert en versions vinyles et numérique. 

— Yves Leclerc

Les Rencontres du documentaire

Le Festival Cinémania vient à peine de se terminer que les cinéphiles montréalais peuvent déjà embarquer dans un autre marathon de films. La 25e édition des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM), qui bat son plein depuis jeudi, propose une sélection de 134 films en provenance de 49 pays qui se veut un reflet du monde actuel. Parmi les titres à surveiller, mentionnons le nouveau documentaire de Denys Desjardins, J’ai placé ma mère, sur les conditions de vie dans les CHSLD, et All the Beauty and the Bloodshed, un long métrage de la réalisatrice Laura Poitras consacré à l’univers de la photographe Nan Goldin. Les RIDM se poursuivent jusqu’au 27 novembre.

► Info : ridm.ca

— Maxime Demers

Une femme comme un fleuve

Il y a des livres et des mots qui transportent. Des enfilades de phrases qui bouleversent du simple fait d’avoir été pensées, puis livrées au monde. En prenant comme point d’ancrage ce fleuve qui prend, recrache, berce, tourbillonne, tempête, miroite, s’assoupit et danse, la talentueuse écrivaine Anaïs Barbeau-Lavalette parvient à aborder – tout en poésie –, le thème souvent tabou du désir des femmes. Deux cent cinquante-deux pages de douceur, de grande beauté et de petites et grandes célébrations de la femme dans toute sa merveilleuse complexité ; lesquelles donnent envie d’aller marcher au bord du fleuve, puis de s’y plonger.

► Femme fleuve : d’Anaïs Barbeau-Lavalette, Éditions Marchand de feuilles

— Sarah-Émilie Nault

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.