/lifestyle/psycho
Navigation

Pourquoi on n’est pas toujours au top de nos capacités ?

Brain maintenance, fixing emotional and mental problem, boost creativity and thinking process or improve motivation concept, man climb up ladder to fix and lubricate gear cogs on his brain head.
Illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Nos capacités mentales fluctuent beaucoup, car elles dépendent de notre attention, de notre motivation et de nos émotions.

Il y a des moments où on se trouve moins brillant que d’habitude : on hésite plus, on n’arrive pas à penser clairement, les mots ou les idées ne viennent pas aussi vite qu’ils devraient. La plupart du temps on peut l’attribuer à notre manque de sommeil ou à notre stress, mais parfois ça semble sortir de nulle part. 

Notre intelligence n’est pas qu’une capacité générale de traitement d’informations comme celle d’un microprocesseur. C’est un amalgame de plusieurs fonctions cognitives distinctes. Certains sont bons à faire des phrases, d’autres sont bons à retrouver leur chemin. Certains grands cerveaux ont des problèmes à assembler un meuble IKEA ou à lire entre les lignes. 

En plus, différentes fonctions cognitives doivent se coordonner pour puiser dans nos connaissances et avoir des idées cohérentes. Nos fonctions cérébrales sont souvent coordonnées par des processus automatiques comme nos habitudes et nos apprentissages (ex. : tourner à droite au garage). 

Cependant, certaines fonctions cognitives essentielles comme porter attention pour comprendre des informations ou récupérer des connaissances doivent être coordonnées par des processus plus élaborés, nos moteurs de recherche céré-braux qui allument des connaissances ou des scénarios en les filtrant selon leur pertinence (ex. : nouveau quartier, cherchons le magasin). Nos moteurs de recherche sont plus faciles à perturber que nos habitudes et ils fluctuent selon notre état. Quand on se fait poser une question, la réponse peut rester sur le bout de notre langue si nos moteurs de recherche cérébraux sont affectés.

Niveau d’éveil

Nos fonctions cognitives sont entre autres sensibles à notre niveau d’éveil. Quand on est somnolent, on est souvent plus lent et on a les idées moins claires. Pour s’allumer et se coordonner optimalement, nos circuits cérébraux ont besoin d’un niveau d’alerte ni trop haut ni trop bas. 

Plusieurs personnes ont besoin d’une marche ou d’une sieste après le lunch pour retrouver leur forme mentale. Certains montrent même des difficultés à parler en s’éveillant, car leurs circuits de langage s’éveillent moins vite que le reste de leur cerveau. Dans plusieurs maladies comme l’Alzheimer, les fluctuations du niveau d’alerte durant la journée peuvent même faire passer une personne d’un état presque normal à un état confus et amnésique ou vice versa.

L’effort mental soutenu affecte aussi nos fonctions cognitives, entre autres parce que le léger stress qu’il génère perturbe nos circuits de motivation, il produit une fatigue mentale et parfois une confusion. 

Les pauses restaurent notre motivation, l’efficacité de nos moteurs de recherche cérébraux et la qualité des intuitions qui guident nos pensées et nos décisions.

Finalement, nos fonctions cognitives fluctuent souvent à cause de nos émotions. Quand on est anxieux, fâché ou déprimé, on peut égarer nos effets personnels, ne pas se rappeler ce qu’on a dit à qui on l’a dit ou manquer de jugement. Nos moteurs de recherche cérébraux deviennent moins efficaces. 

Chez une personne âgée, même un stress modéré (conflits, urgences...) peut perturber la mémoire. 

Émotions

En plus, nos émotions influencent nos intuitions. Elles biaisent les informations dont on tient compte, les points de vue qu’on adopte et la qualité de nos raisonnements. Quand on est fâché, on pense moins à des solutions de compromis qu’à des moyens de gagner, ce qui peut nous rendre moins brillant.

Il est important de porter attention à nos fluctuations cognitives pour prévenir les erreurs, les oublis et les accidents. Pour les réduire, il faut prendre soin de soi, par exemple en améliorant notre sommeil ainsi que notre santé physique et psychologique. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.