/news/green
Navigation

Érosion: Mesure drastique pour protéger la falaise de Cap-aux-Meules

Érosion: Mesure drastique pour protéger la falaise de Cap-aux-Meules
PHOTO COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

La plage au pied de la falaise du centre-ville de Cap-aux-Meules, centre névralgique des Îles-de-la-Madeleine, a été relevée de plus de 13 pieds (4,1 mètres) afin de contrer l’érosion qui gagne du terrain dans l’archipel. 

• À lire aussi: Une étude pour évaluer l’impact des changements climatiques sur la santé mentale des Madelinots

Le rehaussement de la plage a été effectué à l’aide de 40 000 tonnes métriques de pierres des Îles, dites «tout-venant» qui ont été recouvertes de 103 000 tonnes métriques de gravier en provenance du Cap Breton. Il s’agit de matériaux choisis pour leur capacité à absorber l'énergie des vagues.

Les travaux ont été complétés la semaine dernière au coût de 11,6 millions $

Érosion: Mesure drastique pour protéger la falaise de Cap-aux-Meules
PHOTO COURTOISIE

L'enrochement fait 15 mètres de large par endroit et s’étend sur une distance 857 mètres. En haut de la falaise se trouve une partie du centre-ville de Cap-aux-Meules où est notamment situé l’hôpital des Îles.

Selon Jasmine Solomon, gestionnaire de projet en érosion côtière à la Municipalité des Îles, la durée de vie de l'ouvrage est estimée à environ 30 ans.

Lors de la violente tempête Fiona en septembre dernier, la recharge n’était encore que partielle, mais a pu résister aux éléments en furie.

Érosion: Mesure drastique pour protéger la falaise de Cap-aux-Meules
PHOTO COURTOISIE / Jean-Daniel Audet, Les Entreprises P.E.C.

«On a été chanceux, nous a dit Mme Solomon. Le gravier qui n'était pas encore fixé a été projeté au bas de la falaise. Le lendemain, on n’a eu qu’à le redescendre et à le remettre aux pentes. Il n’y a eu qu’environ deux jours de réparation. Et honnêtement, on était vraiment contents de constater que l’ouvrage a bien réagi aux vagues. S’il n’y avait pas eu la recharge de plage, la tempête aurait bien endommagé nos falaises.»

Les travaux ont été financés à plus de 90 % par Québec et Ottawa, et le reste par la Municipalité des Îles.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.