/entertainment/comedy
Navigation

L’humoriste Fred Dubé dément les allégations: «Je n’ai jamais agressé sexuellement personne»

Fred Dubé
Photo d'archives, Agence QMI (Joël Lemay) Fred Dubé

Coup d'oeil sur cet article

Visé depuis quelques jours par trois allégations d’inconduite sexuelle sur les réseaux sociaux, l’humoriste Fred Dubé assure qu’il n’a jamais agressé sexuellement qui que ce soit. Dans une entrevue avec Le Journal, il a tenu à « rétablir les faits » et « nuancer certaines choses ». 

• À lire aussi: Allégations contre Fred Dubé: «C’est l’être le plus détestable du showbiz, mais...», dit Nantel

• À lire aussi: Fred Dubé et la meute

« Il y a des faits qui n’ont pas été dits. Je sais qu’il y a beaucoup de sensibilité, d’émotion et de peine là-dedans. Je respecte ça. [...] Le gros du dossier, c’est qu’on dit qu’il y aurait eu deux accusations d’agression sexuelle contre moi. Et c’est la principale chose que je démens. » 

C’est le week-end dernier qu’une première femme, Mélodie Drouin, a dénoncé l’humoriste sur les réseaux sociaux. Elle l’accusait d’agression sexuelle et éclaboussait au passage l’ancienne conjointe de Dubé, l’autrice et chroniqueuse Catherine Ethier. 

Celle-ci allait répondre de ces accusations en dénonçant elle-même Fred Dubé, affirmant qu’il lui avait fait subir de la violence psychologique, verbale et sexuelle.

Des plaintes à la police

Une troisième femme, Anne Morais, avait ensuite témoigné qu’elle avait fréquenté l’humoriste alors qu’elle n’avait que 21 ans et lui 35 ans. Un certain rapport inégal de pouvoir s’était établi entre les deux, mais elle a précisé qu’il ne s’agissait pas d’agression.

Fred Dubé a partagé au Journal des captures d’écran de ses conversations avec Mélodie Drouin, qui datent de 2017 et 2018.

« Il y a beaucoup de messages qui corroborent ce que je dis, comme quoi je ne l’ai pas agressée et qu’il y a eu du consentement approuvé trois fois durant la soirée. [...] Mélodie a commencé en 2018 à faire du harcèlement et tout ça. »

Fred Dubé mentionne avoir parlé à une enquêtrice « une dizaine de fois » à propos de cette situation. Il a déposé deux plaintes à la police. L’enquête n’a toutefois pas abouti, selon lui, car « il fallait que je fournisse des témoignages de diffamation et, dans le contexte, je n’ai pas réussi à en trouver. »

  • Écoutez la rencontre Durocher-Dutrizac diffusée chaque jour en direct 12h45 via QUB radio:

« J’ai été infidèle à Catherine »

Fred Dubé trouve dommage que Catherine Ethier ait été dénoncée par Mélodie dans cette histoire. Dans son témoignage, Mélodie Drouin affirmait que l’autrice était au courant des agissements de son conjoint de l’époque et qu’elle avait agi elle aussi pour la faire taire. « Elle n’avait pas à subir ça, elle n’avait pas à être incluse dans cette histoire-là. »

Que dit-il des accusations d’agression de Mme Ethier à son endroit ? « Je n’ai jamais agressé sexuellement personne, répète-t-il. Ça n’avait jamais été nommé dans notre couple. Je l’ai appris en le lisant. Je ne l’ai jamais fait et je ne pourrai jamais faire ça. [...] C’est vrai que j’ai été infidèle à Catherine. C’est vrai qu’il y a eu de la violence verbale. J’en suis responsable. J’ai aussi subi de la violence verbale de sa part. Il y en a eu de part et d’autre. »

Questionné à savoir s’il envisageait des poursuites pour diffamation, Fred Dubé a simplement répondu : « Je ne parlerai pas de ça. »

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.