/news/education
Navigation

Les bras des élèves mesurés pour jouer au volley: une pratique inacceptable, selon le ministre Drainville

Coup d'oeil sur cet article

L’école secondaire Jean-de-Brébeuf ne mesurera plus la taille et les bras des jeunes filles de sixième année qui veulent être admises dans le programme de volleyball, une pratique jugée inacceptable par le ministre de l’Éducation, Bernard Drainville.

« Je vais m’assurer que le message soit transmis au réseau à l’effet que cette façon de faire n’est pas acceptable, qu’elle manque de respect et de sensibilité. On m’informe d’ailleurs que l’école concernée mettra fin à cette pratique », a indiqué le ministre mardi en soirée, dans une publication sur Twitter. 

Le Centre de services scolaire de la Capitale a confirmé que la direction de l’école allait rencontrer les responsables de cette concentration sportive pour mettre fin à cette pratique. 

Pratique dénoncée

L’école secondaire Jean-de-Brébeuf est une école publique située dans le quartier Limoilou à Québec. 

Lors d’une activité de sélection pour l’admission dans la concentration en volleyball féminin qui s’est déroulée récemment, la taille et la longueur des bras des jeunes filles de sixième année ont été mesurées, une pratique dénoncée par des parents. 

Le centre de services scolaire avait expliqué que les mensurations n’étaient pas prises en compte dans le processus de sélection et qu’elles ne servaient « qu’à des fins statistiques ». 

Sa porte-parole, Marie-Claude Lavoie, précise toutefois que cette concentration demeurera un programme particulier de niveau compétitif. 

Motiver pour mieux réussir

Cette façon de faire a aussi été dénoncée par la Fédération québécoise des directions d’établissement d’enseignement (FQDE), qui s’oppose à toute forme de sélection pour l’admission dans des programmes particuliers au public.

Ces concentrations ou profils doivent être accessibles à tous les élèves parce qu’ils doivent servir avant tout à les motiver afin qu’ils réussissent mieux à l’école, selon la FQDE.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.