/sports/hockey
Navigation

Les Devils perdent dans la controverse

Les Devils perdent dans la controverse
Getty Images via AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Maple Leafs de Toronto ont finalement été en mesure de résoudre l’énigme des Devils du New Jersey en mettant fin à leur séquence de 13 victoires, mercredi. Ce match, remporté 2 à 1 par les visiteurs au Prudential Center, a toutefois pris une drôle d’allure. 

• À lire aussi: Marc-André Bergeron de retour dans l’action

• À lire aussi: Jakob Chychrun : les Coyotes sont gourmands

• À lire aussi: Shane Wright brise la glace chez les professionnels

À trois occasions, les arbitres ont refusé des buts aux Devils. Deux fois, les officiels ont jugé qu’un contact avec Matt Murray avait empêché le gardien des Leafs d’effectuer un arrêt. Et en troisième période, une réussite d’Erik Haula annulée en raison d’un contact intentionnel avec le patin a fait perdre son sang-froid à la foule. 

Les partisans des Devils ont lancé des dizaines d’objets sur la patinoire, forçant les deux formations à retraiter au vestiaire. Le New Jersey a finalement inscrit un but légal avec cinq minutes à faire à la rencontre, mais le mal était fait.

John Tavares et Pontus Holmberg ont tous les deux fait scintiller la lanterne en 2 min 22 s en première période. Il s’agissait d’ailleurs du premier filet en carrière de l’arrière suédois.

La séquence victorieuse des Devils s’arrête ainsi à 13 matchs, eux qui avaient été en mesure d’égaler leur record de franchise lundi, face aux Oilers d’Edmonton.

Une tempête du désert à Raleigh

Du côté de la Caroline du Nord, les Hurricanes ont été surpris par les Coyotes de l’Arizona, qui les ont blanchis 4 à 0 grâce à une superbe performance de Karel Vejmelka.

Le gardien tchèque a enregistré un deuxième jeu blanc à ses quatre derniers départs. Il a bloqué 36 lancers dans l’une des meilleures performances de sa carrière. Son vis-à-vis, Pyotr Kochetkov, a été déjoué trois fois sur 25 lancers.

Ce dernier s’est entendu plus tôt dans la journée sur les termes d’une prolongation de contrat de quatre ans, et il a parfois semblé avoir des ailes. Il a notamment frustré Travis Boyd avec son bâton en deuxième période, réalisant l’un des plus beaux arrêts de la saison jusqu’à maintenant.

Les Coyotes étaient toutefois trop forts. Nick Schmaltz, à son deuxième match depuis son retour au jeu, a ouvert la marque après 66 secondes. Les visiteurs ont frappé trois fois en troisième période. Deux de ces buts sont provenus de la lame du bâton de Lawson Crouse, tandis que Nick Bjugstad a complété le pointage.

Les pénalités dictent le rythme

En Floride, ce sont les unités spéciales qui ont eu leur mot à dire dans la victoire des Panthers sur les Bruins de Boston. Il s’agit d’un rare revers – un troisième cette saison – pour les hommes de Jim Montgomery, qui ont échappé ce match par le pointage de 5 à 2.

L’équipe locale a frappé trois fois sur sept tentatives en avantage numérique. Sam Reinhart a brisé la glace après 1 min 49 s, à cinq contre quatre. Aleksander Barkov et Matthew Tkachuk ont également frappé sur le jeu de puissance, chaque fois en deuxième période.

Barkov et le défenseur Aaron Ekblad, le dernier marqueur des Panthers, ont ajouté trois points à leur fiche.

C’est aussi en supériorité numérique que Charlie McAvoy et David Pastrnak ont frappé pour les Bruins. Ceux-ci se sont butés à Spencer Knight, auteur de 37 arrêts devant la cage des «Cats».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.