/news/currentevents
Navigation

Un jeune de 19 ans tué à Outremont: deux hommes dans la vingtaine arrêtés et accusés

FD-MEURTRE-DUCHARME-OUTREMONT
Photo d’archives Le 6 novembre, les policiers avaient érigé une scène de crime au parc John F.-Kennedy, à Outremont, où l’homme de 19 ans a été poignardé à mort peu après minuit.

Coup d'oeil sur cet article

Trois semaines après le meurtre d’un jeune de 19 ans aux abords d’un parc d’Outremont, la police a arrêté deux suspects qui ont comparu jeudi au palais de justice de Montréal. 

Olivier Ledezma Theron, 25 ans, a formellement été accusé de meurtre au deuxième degré, tandis que Nils Ovesson, 21 ans, fait face à un chef d’accusation d’homicide involontaire.

L’air penaud, les deux Montréalais ont brièvement comparu par visioconférence en lien avec la mort du jeune de 19 ans, Philippe-André Graton, survenue le 6 novembre dernier.

Philippe André Graton, victime
Photo courtoisie
Philippe André Graton, victime

Selon la police de Montréal, une altercation se serait produite entre plusieurs individus. M. Graton aurait ensuite été poignardé. Dans un état critique, il a été transporté à l’hôpital, où il a succombé à ses blessures.

Détention

Présent pour la comparution de son fils, Marco Ledezma semblait désemparé.

« C’est un cauchemar, a commenté le père de Ledezma Theron. Mon fils, c’est un artiste, il écrit et compose de la musique. Je ne comprends pas ce qui a pu se passer. »

Comme il est accusé de meurtre, Theron restera détenu jusqu’à nouvel ordre. 

De son côté, Ovesson reviendra à la cour la semaine prochaine pour qu’une date d’enquête sur remise en liberté soit fixée. 

En attendant, les deux accusés se sont vu interdire toute communication avec deux témoins potentiels dans le dossier.

Victime aimée

Dans un avis de décès, la victime a été décrite comme un jeune homme charismatique, courageux et loyal.

« Philippe était heureux et débordait d’idées et de projets d’avenir », peut-on lire dans l’avis de décès qui rappelle à quel point il était aimé de sa famille et de ses nombreux amis.

Le meurtre avait également causé de l’inquiétude dans ce quartier d’habitude paisible. 

FD-MEURTRE-DUCHARME-OUTREMONT
Photo Agence QMI, Pascal Girard

Plusieurs résidents avaient confié au Journal être préoccupés par les plus nombreux regroupements tardifs dans le secteur, même si aucun ne se doutait qu’un meurtre surviendrait un jour.


Il s’agissait du 33e meurtre à survenir sur l’île de Montréal depuis le début de l’année.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.