/news/currentevents
Navigation

Finalement accusé du meurtre prémédité de son ex

L’homme de 34 ans aurait tué puis brûlé la femme de 43 ans

meurtre sorel
Photo Facebook François Chapdelaine avait d’abord été accusé de meurtre au deuxième degré, donc sans préméditation.

Coup d'oeil sur cet article

L’homme qui aurait tué puis brûlé son ex-compagne à Sorel cet été sera finalement accusé de meurtre prémédité plutôt que de meurtre au deuxième degré, au grand soulagement de la fille de la victime. 

• À lire aussi: Sorel-Tracy: une mère de famille aurait été tuée puis brûlée par son ex-conjoint

• À lire aussi: «Pourquoi était-il en liberté?»: l’accusé faisait peur avant le drame

« Je suis contente que ça ait changé, parce que clairement c'était prémédité », a confié au Journal Trinity Gratton-Thériault, la fille d’Audrey-Sabrina Gratton, 43 ans, dont le corps aurait été enduit d’essence puis incendié dans sa maison de la rue Turcotte dans la nuit du 31 juillet au 1er août.

Audrey-Sabrina Gratton, tuée cet été, à Sorel-Tracy.
Photo tirée de Facebook
Audrey-Sabrina Gratton, tuée cet été, à Sorel-Tracy.

François Chapdelaine, 34 ans avait d’abord été accusé de meurtre au deuxième degré, donc sans préméditation. La Couronne a fait modifier cette accusation vendredi pour la remplacer par une accusation de meurtre prémédité.

Trinity Gratton-Thériault s'est dite secouée d'avoir pu observer l'accusé qui semblait indifférent, par vidéoconférence, lors d’une précédente comparution lundi.

La jeune femme de 21 ans, qui est infirmière, avait raconté au Journal au début du mois avoir été témoin de l’hospitalisation de l’homme de 34 ans, sans savoir que la victime était sa mère.

François Chapdelaine sera de retour en cour le 23 janvier. 

Son procès devant jury aura lieu par la suite, en 2023 ou 2024.

S'il est reconnu coupable, il risque la prison à vie sans possibilité de libération avant 25 ans. 

- Avec Jonathan Tremblay

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.