/sports/hockey/canadiens
Navigation

Canadien: Kirby Dach fait taire la foule

L’ex-Blackhawks donne la victoire au CH en fusillade

Coup d'oeil sur cet article

CHICAGO | Kirby Dach espérait prouver aux Blackhawks qu’ils avaient fait une erreur en l’échangeant au Canadien. Il y est parvenu de la plus belle des façons.

• À lire aussi: Dach fait le bonheur du Tricolore

• À lire aussi: «On gère bien le danger» –Martin St-Louis

• À lire aussi: Le meilleur est à venir pour Kirby Dach avec le Canadien, selon son ancien entraîneur avec les Blackhawks

Dernier joueur à s’élancer lors de la séance de tirs de barrage, l’attaquant de 21 ans a déjoué Arvid Soderblom du côté de la mitaine pour procurer un gain de 3 à 2 au Tricolore, vendredi après-midi.   

Hué au moment de s’emparer de la rondelle, Dach a ainsi fait taire ses anciens partisans, médusés à l’intérieur du United Center. Il a ajouté l’insulte à l’injure en tendant l’oreille, comme le faisait Hulk Hogan dans les belles années de la WWF.

« Je suis content que Martin [St-Louis] m’ait désigné. Ça démontre qu’il a confiance en moi. Gagner la confiance des entraîneurs, c’est quelque chose sur quoi j’ai toujours travaillé », a indiqué Dach, une fois de retour au vestiaire.

Effectivement, St-Louis a affiché une belle confiance en son protégé, mais il a également démontré qu’il avait le sens du spectacle en envoyant Dach contre son ancienne équipe.

« Oui, ç’a joué un peu dans ma décision. C’était dramatique, hein ? » a lancé l’entraîneur-chef du CH, tout sourire.

On peut comprendre St-Louis d’être heureux. Son équipe rentrera à Montréal, samedi, après un court voyage parfait de deux victoires.

  •  Ne ratez pas la chronique sports de Jean-François Baril, au micro de Mario Dumont, chaque jour sur les ondes de QUB radio : 

 

Montembeault répond présent

Un périple au cours duquel Samuel Montembeault a défendu le filet du CH deux fois de suite. 

Mercredi, à Columbus, le Bécancourois a repoussé 30 des 31 tirs des Blue Jackets.

« Jake Allen est encore notre premier gardien, mais “Monty” mérite de jouer un deuxième match de suite », avait indiqué St-Louis avant le début de la période de réchauffement.

Montembeault avait déjà obtenu deux départs consécutifs, les 15 et 17 octobre. Toutefois, Allen était alors au chevet de son épouse qui donnait naissance au troisième enfant du couple.

« Encore une fois, aujourd’hui, il [Montembeault] a fait le travail », a ajouté le pilote une fois la 11e victoire de son équipe en poche.

À Chicago, le gardien de 26 ans a repoussé 30 autres lancers, n’ayant été déjoué que par Caleb Jones et Taylor Raddysh.


♦ Dans le camp du Canadien, Joel Edmundson et Nick Suzuki ont touché la cible. Sean Monahan s’est fait complice des deux buts.

+
Sean Monahan
Se trouvant au cur dune excellente séquence, il a ajouté deuxpoints à sa fiche Le joueur de centre en a maintenant récolté au moins un dans sept de ses huitderniers matchs De plus, il a été impérial dans le cercle des mises en jeu en remportant 10 de ses 14duels
-
Brendan Gallagher
Il a été lun des attaquants les moins utilisés par Martin St-Louis (12min46s) Il a obtenu quelques beaux flashs, mais il sest surtout fait remarquer en commettant le revirement qui a mené au premier but des locaux
F
3
2
Première période
1-MON: Joel Edmundson (1) (Monahan)3:21
Punitions: Matheson (Mon) 18:07
Deuxième période
2-CHI: Caleb Jones (1) (Dickinson, Khaira)5:53
3-MON: Nick Suzuki (12) (Matheson, Monahan)AN-7:22
Punitions: Toews (Chi) 7:01, Dadonov (Mon) 11:01, Xhekaj (Mon) 17:39
Troisième période
4-CHI: Taylor Raddysh (5) (Kane)AN-16:06
Punitions: Guhle (Mon) 15:16
Prolongation
Aucun but
Punitions: banc (Chi) (purgée par Athanasiou) 2:39
Fusillade
MONTRÉAL gagne par 3-2 MON (3): Caufield (but), Suzuki (but), Dach (but) CHI (2): Toews (but), Kane (raté), Athanasiou (but)
Tirs au but
MONTRÉAL 8 - 9 - 5 - 1 - 23 CHICAGO 8 - 15 - 8 - 1 - 32
Gardiens:
MON: Samuel Montembeault (G, 5-2-1) CHI: Arvid Soderblom (PP, 2-4-2)
Avantages numériques:
MON: 1 en 2, CHI: 1 en 4
Arbitres:
Corey Syvret, Ghislain Hébert
Juges de lignes:
Tommy Hughes, Bevan Mills
ASSISTANCE:
16 159
Kirby Dach
Sean Monahan
★★
Samuel Montembeault
★★★

Ce qu’on a remarqué... 

SLAFKOVSKY APPREND ENCORE

Décidément, Juraj Slafkovsky apprend les rouages du hockey nord-américain à la dure. Pour la deuxième fois en quelques semaines, la recrue du Canadien s’est fait solidement frapper par un adversaire. Cette fois, c’est Jason Dickinson qui l’a accueilli d’un coup d’épaule alors que l’attention de l’attaquant visiteur était surtout portée sur la rondelle. Slafkovsky, un peu ébranlé, a regagné le vestiaire. Même s’il n’a pas effectué d’autres présences, le Slovaque était de retour auprès de ses coéquipiers pour assister à la prolongation et à la fusillade.


DES ÉCHAPPÉES RATÉES

Photo AFP

Le Canadien aurait pu régler le sort des Blackhawks sans avoir recours à la prolongation et aux tirs de barrage. Brendan Gallagher et Nick Suzuki se sont échappés, mais ils ont chacun raté la cible. Suzuki s’est repris de brillante façon lors de la fusillade en déjouant Arvid Soderblom avec le tir mou au-dessus de la mitaine qui fait maintenant sa renommée.


DADONOV SE MANIFESTE

On casse souvent du sucre sur le dos de Evgenii Dadonov, dont les habitudes de travail ne sont pas toujours les plus exemplaires. Toutefois, vendredi, il a connu l’un de ses bons matchs. Quelques bonnes présences et des décisions judicieuses ont mis la table pour des occasions de marquer de Christian Dvorak et Gallagher, ses compagnons de trio. 


HARRIS SUR LA PASSERELLE

Martin St-Louis avait choisi de n’apporter aucune modification à sa formation. Ainsi, en plus de Jake Allen, depuis le bout du banc, Jordan Harris et Chris Wideman ont dû se contenter du rôle de spectateur pour un deuxième match consécutif.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.