/sports/hockey
Navigation

Les Saguenéens se font manger par les Tigres

Coup d'oeil sur cet article

Les Saguenéens de Chicoutimi s’amenaient à Victoriaville avec le vent dans les voiles. Toutefois, les Bleus ont mordu la poussière en s’inclinant par la marque de 8 à 0 devant les Tigres, samedi, au Colisée Desjardins.

• À lire aussi: Les Sags continuent sur leur lancée

« On savait que ça allait être plus dur contre une meilleure équipe. Nos attaquants doivent comprendre de mieux gérer le match », a expliqué l’entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, qui fêtait son 47e anniversaire samedi.

Sélectionné via le marché des agents libres de la Ligue de hockey de l’Ontario (LHO) la semaine dernière, le gardien Marshall Nicholls a obtenu son premier départ dans l’uniforme bleu et blanc. Disons qu’il a subi les foudres des gros canons adverses.

Alors que les deux équipes connaissaient différents moments de succès, c’est Thomas Belgarde qui a ouvert la marque en faisant mal à son ancien club. Celui qui a porté les couleurs des Sags de 2019 à 2021 a complété une belle pièce de jeu en entrée de zone avant d’inscrire son 14e filet de la campagne.

Revirements coûteux

Par la faute de plusieurs revirements coûteux des Sags, les hommes de Carl Mallette se sont amusés comme larrons en foire lors de la période médiane. Justin Gendron, Loick Daigle et Maxime Pellerin ont chacun compté un but en l’espace de cinq minutes.

Malgré l’impuissance des visiteurs en défense, ces derniers ont réussi à mener quelques attaques. Cependant, le gardien recrue Gabriel D’Aigle n’a montré aucun signe de faiblesse pendant tout le match.

Pellerin, avec son deuxième but de la soirée, et Egor Goriunov ont également trouvé le fond du filet durant cet engagement tout à l’avantage des Tigres. 

Alors que Chicoutimi comptait sur une défensive un peu fragilisée, les locaux n’avaient aucun mal à s’amener en zone offensive.

« On se doit de se regrouper quand il nous manque des réguliers comme Peteris Bulans, Matteo Mann et Carter Ansems. Ce n’est aucunement la faute de Nicholls ce soir [samedi]», a affirmé Yanick Jean.

Aucune chance

Luciano Ruggiero, venu en remplacement à Marshall Nicholls en troisième période, a tenté de calmer les choses. Bien à l’aise dans le siège du conducteur, les Tigres ont continué de tout détruire sur leur passage. Au cours des 20 dernières minutes, Tommy Cormier et Justin Larose ont profité du massacre pour ajouter leur nom sur la feuille de pointage.

Les Sags tenteront de se reprendre face aux Voltigeurs à Drummondville, lundi après-midi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.