/news/society
Navigation

Crise du coût de la vie: ils aident leur prochain dans le besoin

L’esprit de communauté fait toute la différence pour les personnes en situation de vulnérabilité

Nancy Boucher
Photo Chantal Poirier Nancy Boucher collecte des dons pour cuisiner des repas du Nouvel An et offrir cadeaux et vêtements à des personnes en situation d’itinérance ou dans le besoin.

Coup d'oeil sur cet article

Des citoyens des quatre coins du Québec déploient des initiatives pour venir en aide à ceux qui en ont grandement besoin pour joindre les deux bouts. 

• À lire aussi: L'inflation fait mal avant Noël: les organismes de charité croulent sous les demandes

• À lire aussi: Aide alimentaire: beaucoup de gens dans le besoin à Noël

« Je voyais souvent des gens avec peu de moyens se promener dans le quartier pour ramasser des bouteilles. Ça m’a frappée, j’ai eu envie d’aider », rapporte Stéphanie Giroux qui a démarré Le garde-manger en 2021, un projet qui offre aux gens de Limoilou, des denrées gratuites. 

Elle n’est pas la seule à vouloir aider son prochain pendant que l’inflation fait mal à l’approche des Fêtes. Le Journal vous présente des histoires d’entraide qui font la différence.

UNE AIDE ALIMENTAIRE ACCESSIBLE À LONGUEUIL

Le P’tit Creux est une initiative citoyenne mise sur pied le 16 novembre dernier qui est déjà victime de son succès à Longueuil. Dans une publication diffusée sur Facebook Steve Tessier, l’instigateur du projet a demandé l’aide de la population afin de mettre en branle son projet de garde-manger communautaire, la réponse a été immédiate.

« Je pense que je reçois plus de messages de gens qui veulent aider, que de gens qui ont besoin d’aide, on m’offre des montants ou des cartes cadeaux d’épicerie », commente le père de famille qui a lui-même déjà vécu de la détresse alimentaire. 

En plus du garde-manger communautaire situé devant le dépanneur Nobert dans le Vieux-Longueuil, huit familles en situation de précarité alimentaire ont eu la chance de recevoir des épiceries complètes livrées directement chez elles. 

« J’ai commencé à faire le pont entre des membres qui voulaient aider et d’autres qui avaient besoin d’aide », explique M. Tessier.   

DES VÊTEMENTS CHAUDS GRATUITS

Deux initiatives de dons de vêtement d’hiver connaissent un franc succès en Estrie et dans le Bas-Saint-Laurent.

« C’est incroyable, les gens n’en reviennent pas. Il y en a qui veulent payer leurs manteaux, mais on explique que c’est un don », raconte Célina Lebrun propriétaire de la friperie Uni-Vert.

La Friperie, située à Danville, ainsi que l’organisme Le Porte-Manteau de Rimouski offrent des vêtements chauds aux gens dans le besoin depuis 2016. 

« Il y a un besoin, on a fourni beaucoup de couvertures et des vêtements chauds, notamment dans des résidences pour personnes âgées avec peu de moyens », explique Guylaine Lévesque, la responsable du projet Le Porte-Manteau Rimouski. 

UN SOUTIEN AUX PERSONNES ITINÉRANTES

Une infirmière auxiliaire au grand cœur des Laurentides veut donner 150 repas et paquets cadeaux pour les personnes itinérantes ou dans le besoin.

« J’ai vu des gens en gougounes à l’extérieur en plein hiver, ça m’a tellement fait de peine que j’ai voulu faire quelque chose », se remémore Nancy Boucher, une femme qui a offert 100 repas aux personnes en situation d’itinérance pendant le temps des Fêtes 2021. 

La femme de Sainte-Thérèse va répéter l’expérience cette année, mais avec un objectif de 150 repas et paquets cadeaux. Avec l’aide de ses amis bénévoles, Mme.Boucher compte également offrir des gants, des tuques et des bas au plus grand nombre de personnes démunies possible le 1er janvier prochain à la place Émilie-Gamelin à Montréal.  

« L’année passée, j’ai vu des gens tirer de toutes leurs forces sur des paires de bottes et ça m’a brisé le cœur. J’aimerais en avoir suffisamment cette année », conclut-elle.

La dame de Sainte-Thérèse peut être contactée sur la page Facebook Sang-traide et cherche toujours l’appui de nouveaux commanditaires ou de donneurs pour des bottes, des manteaux et des couvertures thermiques. Les dons de vêtements pour enfants sont également les bienvenus. 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.